Blog blog y’a un invité : interview d’Elodie, très jeune maman peps de plusieurs minus (dont des jumeaux)…

micro-interview-s-1.jpg

Peux-tu te présenter toi, tes minus, ta ville ?

Elodie, 25 ans, chimiste de formation / tatouée / rôliste / passionnée de musique… Pour le moment chômeuse ! J’ai trois enfants et je suis belle maman d’une ado, le Grand a 8 ans, passionné de lecture et de musée, et les jumeaux de 5 mois, le petiot alias « le gros », hyper éveillé et surexcité et la petiote ou « la petite chose » à l’apparence fragile, avec un cri qui casse les tympans et qui en ce moment veut être à tout prix debout et enfin ma belle fille, l’ado de 15 ans, et je pense qu’en ce moment « ado » la définit bien. 
J’habite Grez-Doiceau, coin assez aisé du brabant wallon, plus campagne que ville et donc pas grand chose dans le coin mais proche de Wavre, Louvain, Louvain-la-Neuve et Bruxelles.

 
Tu as eu un minus à 16 ans, comment as-tu vécu cela ? Quelles sont les différences que tu observes entre une maternité à 16 et à 25 ans ? Quelle relation as-tu avec cette grande fille?

 

J’ai l’habitude de dire que je ne regrette pas, même si cela n’a vraiment pas été simple, surtout du côté social en fait, à 16 ans on a beaucoup d’ami(e)s d’enfance, d’école… Après un bébé on en a plus, on a plus le temps, on est plus du même monde, on devient même parfois le « mauvais exemple » que les parents ne veulent pas voir traîner avec leurs enfants… J’ai terminé mes humanités grâce à l’aide de ma famille, et quand le Grand avait un an je me suis retrouvée célibataire. Donc vraiment je le conseille à personne, même si mon fils m’a toujours rendue TRES fière et TRES heureuse.

 
La différence entre la moi de maintenant et celle de 16 ans c’est mon identité propre, à 16 ans j’ai suivi les conseils pour nourrir/changer/habiller/laver mon fils, il n’y avait que l’éducation que je voulais à ma sauce, maintenant je sais ce que je veux, je sais comment je le veux, et donc je me sens moins dans les traces de ma famille et mieux dans mes bottes, plus assurée dans ce que je fais.
 
La relation avec l’ado se passe très bien, j’ai eu moi-même des belles-mères et je savais ce que je n’avais pas aimé et ne voulais donc pas reproduire. Alors je navigue entre figure d’autorité, copine, confidente… et j’évite de rentrer dans le rôle de maman ou d’amie ou de « rabat-joie de service ». Ce n’est pas toujours simple surtout qu’avec à peine 10 ans d’écart entre elle et moi, mon autorité est parfois prise un peu de haut, et j’avoue que je pensais avoir le temps avant l’adolescence de mes enfants…
 
Tu es également la maman de jumeaux, tu nous parles un peu de ta relation à la gémellité…
 

Après avoir SUBI la grossesse (parce que franchement c’est TRES lourd deux bébés dans un utérus) on se rend compte qu’avoir un enfant seul c’est une promenade en forêt sous un beau soleil d’été… C’est TRES fatiguant au départ les jumeaux, mais on reçoit en même temps deux fois plus d’amour, de sourires, de câlins, de bave, de vomi, le bonheur en somme ! 

C’est vraiment formidable, en plus j’ai la chance d’avoir un garçon et une fille qui ont des caractères et des physiques très différents, la relation est donc différente avec chaque bébé, et je m’en amuse beaucoup.

 
A la tête d’une grande tribu, comment t’organises-tu ? Des trucs, astuces ?

 

Étant chômeuse pour le moment, j’ai le temps de m’organiser, on fait les courses en journée ou avec les deux petits, ou mon homme tout seul pendant que je garde les bébés, je peux faire mes lessives tous les jours etc… Franchement j’ai beaucoup de chance, je ne sais pas comment je ferais avec un boulot, déjà que quand le Grand est là j’ai l’impression d’être sous pression alors j’ose pas imaginer avec un boulot! 

Sinon pour les jumeaux j’essaie de tout préparer à l’avance, tout doit être à portée de main, facile à attraper, facile à utiliser… donc je passe pas mal de temps aux petits détails qui me font gagner un temps fou, tout doit avoir une place bien précise, rangé comme il faut !
Le Grand a un horaire placardé sur la porte de sa chambre avec l’heure de tv, du bain, du coucher… Et j’essaie de le rendre autonome à ce niveau, il aime aussi être responsabilisé et considéré comme un grand.
 
Quels sont tes lieux kidsfriendly préférés dans le Brabant wallon?
 

Je dois avouer que je suis pas très « sorties » et certainement pas dans les lieux fermés dédiés aux enfants (je passe 1h dans une plaine de jeu fermée et je pense que je peux tuer quelqu’un) Louvain-la-neuve est un endroit génial pour se promener autour du lac, aller au cinéma, se faire un Quick entre mère et fils et plein d’autres choses. Sinon en plein air le bois des rêves offre une magnifique plaine de jeu très grande (payante à 1,50 ou 2 euros la journée si je me souviens bien) et des promenades sympas.

 
As-tu des lieux de stage, des cours ou des activités à nous conseiller pour les mini minus ou pour les grands ?
 

Je n’ai pas encore eu l’occasion de chercher ça pour les petiots, j’avais envie de tenter les bébés nageurs, mais pas vraiment la tête à ça, ni le temps ! (Et d’après ce que j’ai lu ce serait très mauvais pour les tout petits dans une piscine avec chlore).

Mon Grand a trompette et solfège en semaine chez moi, judo et scout chez son papa et pendant les vacances stage des deux cotés, et en dehors de ça il a tellement d’activités qu’il n’a pas le temps pour grand chose… Le pauvre parfois je me dis que c’est un peu trop…
Attention aux parents qui rêvent de voir leurs enfants faire de la musique, le dimanche le réveil au clairon le matin c’est franchement horrible !!! La guitare c’est mieux !!!
 
Tu es aussi une maman « écolo » et tu as tenté avec succès la grande aventure des langes lavables, tu nous donnes envie d’essayer ?

 
Attention ça va être long, mais d’expérience on a peu d’infos sur les langes lavables alors autant présenter un peu tout ça…
 

Effectivement écolo dans l’âme, j’y avais pensé pour le Grand, mais j’y connaissais rien, et ça me faisait un peu peur, cette fois j’ai pris le temps d’y réfléchir et de préparer ça !

 
J’ai fais le tour des sites internet qui en proposaient, magasins, et avis d’utilisatrices pour faire mon choix parce que oui, il y a beaucoup de choix ! Taille unique / spécial nuit / absorbant / moins cher / design… 
J’ai eu l’occasion de les voir et de les toucher en vrai pendant le salon Baby Day’s de Bruxelles et j’ai pu faire mon choix : Pas ceux là! 
Le prix fait peur pour un enfant, mais pour deux, c’était inimaginable, plus de 600 euros pour le bas de gamme, avec une lessive tous les deux jours, vraiment pas possible. Donc je me suis rabattue sur le « personnalisé » d’une amie qui propose des langes absorbants, pratiques, taille unique de 3 mois à 2,5 ans avec la déco qu’on veut parmi son assortiment de tissus (après avoir testé sur ses deux filles, elle a vraiment développé quelque chose de bien!). Je passerai son site avec plaisir si il y a des demandes.
 
Le modèle que j’ai choisi est en deux parties
– Le lange avec l’intérieur en polar tout doux et l’extérieur dans un tissu imperméable mais pas « effet plastique » et cette partie est recouverte de nombreuses pressions pour régler la taille au niveau du ventre, et des cuisses. 
– La deuxième partie est l’insert, la partie absorbante qui se met dans la couche pour absorber les urines avec un effet « pet au sec ». Pour ma part je rajoute aussi une petite feuille de papier spécialement conçue pour retenir les selles, comme ça je n’ai plus qu’à jeter cette feuille biodégradable dans le wc ou la poubelle et l’insert à beaucoup moins de taches.
 
J’ai donc passé commande avant d’accoucher (quand c’est fait mains ça prend plus de temps que dans un magasin) de 20 langes, et de 40 inserts (oui on peut changer une ou deux fois d’insert avant de changer de lange).
 
Cela va faire deux mois que je les utilise tous les jours et je suis vraiment ravie, j’ai moins de fuites qu’avec les pampers, des fesses moins rouges pour les petits, et mes poubelles ont vraiment diminué de taille par rapport à avant ! Je m’attendais à avoir des fuites et après quelques utilisations plein de taches qui ne partent plus, mais pas une seule n’est restée après un passage en machine à 30°C ! Et question fuite, si on change bien l’insert de manière régulière aucun souci. Utilisation géniale (même si au départ ça leur fait vraiment un gros cul), économie et écologie au rendez vous !
 
Je le conseille, j’ai fait le calcul, et c’est rentable, surtout si on compte faire plusieurs enfants, le lancement est stressant, mais c’est aussi simple qu’un lange jetable !

 
Ton meilleur achat « minus » c’est quoi ?
 
La poussette jumeaux ! Je n’y connaissais rien en poussette jumeaux, et je me suis vite rendu compte que c’est comme les autres (des biens, des chères, des nulles, des « tout en un », des design,…) mais beaucoup moins facile à trouver et plus chère fatalement, nous nous sommes donc rendu chez Baby2000 et on a eu l’occasion d’en voir pas mal en vrai (la place que ça prend ouvert et replié surtout) on a eu un coup de cœur pour une poussette icandy super belle, hyper pratique… 1800euros avec accessoires(maxi cosy entre autres) … Gloups … 
On a décidé d’y réfléchir du coup, quelques jours plus tard on s’est retrouvé dans un magasin bébé de deuxième main situé à Wavre et NOTRE poussette était là, encore emballée, la Icandy !!! Avec tous les accessoires jumeaux sauf les Maxicosy, 300euros !!!! Un couple avec des jumeaux parti aux Etats-Unis du jour au lendemain avec juste les maxi cosy ! L’affaire de ma vie je pense…

 
Qu’as-tu très envie de faire sans en trouver le temps ?

 

Une journée aux thermes de Dilbeek pour me faire chouchouter et profiter du sauna au feu de bois x_x

 
Merci Élodie !! Alors qui sera la prochaine ou enfin LE prochain ??!!!
Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *