Blog blog y’a un invité : interview de Daisy…

Et voilà c’est parti pour la troisième interview de lectrice… Toujours pas de papa en vue mais je ne désespère pas… Si vous avez envie de vous prêter au jeu de l’interview, n’hésitez pas à me contacter !! Place à Daisy, une maman bruxelloise pétillante !!

micro-interview-s-1.jpg

Peux tu te présenter toi, ton minus, ta ville ?

JE/Daisy/36 ans/Hyperactive/touche-à-tout des chiffres/étudiante en bijouterie contemporaine/IKEA addict/sac en bandoulière/ noir toujours/des listes à tort et à travers/secrètement bobo/excessive/Dr Martens/timide/collectionneuse de choses envahisseuses de tiroirs/écrit sur ses mains tout le temps/chocolatOvore/dévoreuse de musique.

‘Toute première fois, toutoute première fois’… où j’ose me dévoiler un peu en tant que ‘maman’, comme si c’était enfin légitime dans ma tête.

TU/Odile/3ans et demi/princesse/sirène/pirate/curieuse/bavarde/espiègle/sociable. Elle est tout ce que je ne suis pas, elle est toute en moi comme jamais je n’aurais pu l’imaginer.

IL/Vincent/depuis 20 ans/sensible/tendre/attentionné/travailleur/chevelu&barbu/bricoleur. Il est tout ce qu’on peut imaginer d’un complément parfait pour une vie jolie jolie.

Là/Bruxelles… bien plus qu’une histoire d’amour, une évidence. Loin d’ELLE je manque d’air, d’eux, de toutes ces petites choses qui sont tous les jours présentes. Schaerbeek depuis 6 ans, d’autres auparavant mais toujours du même côté de la carte, près de tout, parfois loin de certains.

 

Tu as un minus de 3 ans, as tu des trucs, des astuces, des plans qui ont bien fonctionné pour les repas, la propreté, le terribel two ?

Je ne pense que nous soyons des parents stressés, de ce fait je crois que les choses se mettent en place toutes seules, ou presque.

L’acquisition de la propreté s’est fait très facilement quand la demoiselle a été prête, en 1 week-end, et zou…emballé c’est pesé, et propre la nuit tout compris dans le package!! Bon j’avoue, nous avions fait une tentative précédemment vers 18 mois, qui avait bien fonctionné mais n’avait pas tenu sur la longueur.

Les repas…alors là, comment dire, on y travaille encore. Odile n’a jamais été une grande mangeuse, mais mangeait de tout. Depuis quelques mois, les légumes sont plus difficiles à avaler que des spaghettis bolognèse qu’elle mangerait tous les jours. Heureusement qu’elle raffole de la soupe, ce qui peut rattraper considérablement le peu de consommation de légumes ‘officiels’.

Le Terribel Two? Connais pas! 😀 En revanche le PENIBEL 3, lui je peux vous en parler. Entre le ‘je suis assez grande pour le faire seule’, et le ‘maman tu peux m’aider’, je pense que cela résume assez bien la situation actuelle. Encore petite mais déjà tellement grande ou alors terriblement grande mais pas encore assez pour comprendre qu’elle a encore besoin d’aide, la Gomette s’énerve, s’impatiente… mais la voir jouer seule dans sa chambre pendant des heures, ça c’est une belle victoire pour nous 3!

 

Quels sont tes lieux kids friendly préférés à Bruxelles ? As tu déjà testé des lieux de stage, annif ou sorties?

Haricot Magique, toujours un plaisir de s’y rendre (avec ou sans enfant) pour la multitude d’activités extra qu’ils proposent, et le choix merveilleux d’articles. Nous avons la chance d’habiter tout près tout près…et quand il fait beau de pouvoir profiter du Parc Josaphat à 2 pas: plaine de jeux, ballades, animaux, apéros en été, pique-niques, etc. On termine en général notre périple du côté du glacier Cocozza pour dévorer des coupes de glaces aussi grandes qu’une Minuscule.

Cook&Book, en été des séances de cinéma en plein air, l’ambiance y est conviviale. Pour un goûter après l’école ou un après-shopping du samedi, une grande place permet aux monstrounets de courir partout sous l’oeil attentif des parents assis en terrasse.

Les sorties sont assez diversifiées. Nous essayons de faire découvrir un maximum de choses à notre Gomette. Concert, théâtre, spectacle de marionnettes, musées, cinéma… Dès que nous avons la possibilité de lui faire voir d’autres horizons que le train train quotidien, hop c’est la fête!! Et puis, nous ne sommes pas toujours obligés de sortir, une journée pyjama c’est aussi un peu, BEAUCOUP la fête. Les journées ‘moules de canapé’ comme je les appelle, c’est sacré!

Miss O étant née au mois d’octobre, je rêve d’un été indien pour pouvoir lui organiser une énoooorme Birthday Party au Parc Josaphat. Avec des ballons, des nappes de toutes les couleurs, des amis par dizaines, des enfants transpirants, des bulles de savon, un pique-nique géant, du bonheur et de merveilleux souvenirs alors en attendant on organise tout ça à l’intérieur. Le plancher du salon crache encore des confettis du Carnaval 2013 !! 🙂

En ce qui concerne les stages, nous avons la chance de posséder une structure d’accueil extra-scolaire assurée par La Base Coopération, une asbl au sein de l’école d’Odile, qui prend en charge les garderies pendant l’année scolaire mais qui organise aussi des stages pendant les vacances scolaires !! Les animateurs sont juste GE-NIAUX et tout le monde s’amuse…donc nous avons tendance à choisir la facilité et à nous tourner vers cette solution pour les vacances.

Les stages Toboggan ont déjà également été testés. Une plus grosse structure mais des stages divers bien encadrés, nous attendons que les années passent et qu’Odile grandisse pour pouvoir choisir des activités plus diverses que l’éveil musical ou la psychomot’. Pourquoi pas du cirque?

Nous essayons dans la mesure du possible de trouver des stages sur le chemin de nos boulots respectifs ou non loin de la maison afin de ne pas devoir traverser Bruxelles et ainsi pouvoir encore profiter de la fin de journée au parc ou ailleurs sans avoir à courir pour rentrer à la maison vite vite vite.

 

Ta minus est fan de bricolage, où vas tu trouver les idées, le matériel ?

Je le confesse, je crois que c’est de ma faute!! J’ai transmis le virus de la bricolite aiguë à ma poulette.

A force de stages divers, de curiosité (j’ai besoin de ‘chipoter’ tout le temps!!)… ma cave est une vraie caverne d’Ali Baba, je pourrais presque organiser des stages chez moi!! En général, les idées viennent de sites divers, de choses vues au détour de ballades ou de flashs dans la douche le matin (oui oui je pense beaucoup dans ma douche, peut-être trop même). Le matériel est en partie acheté dans des magasins de loisirs créatifs ou de magasins de bricolages, mais j’essaie de faire avec un maximum de matos de récup: carton de boites diverses, bouchons etc.

Dans un souci d’économie mais également et surtout dans un but écologique. La nouvelle Béa Johnson habite à Schaerbeek 😀 Je récupère tout ce que je peux en me disant que cela peut toujours servir, tu comprends peut-être mieux l’état de ma cave à présent. 😉

 

Si ton minus était un personnage, il serait lequel ? Et la grande ? Et toi ?

Question suivaaaaaaaante… je coince un peu sur celle-là!

Ton meilleur achat « minus » c’est quoi ?

Sans hésiter, ma Bugaboo Bee ‘que-je-voulais-jaune-mais-que-j’ai-du-prendre-en-rouge-tellement-je-la-voulais-celle-là-et-pas-une-autre!!

Aucun regret, elle est pratique, fonctionnelle, passe-partout, en bref PARFAITE!D’une seule main, dans les transports en communs(même le train!), dans la neige, à Disneyland. Je suis presque triste de ne plus pouvoir l’utiliser.

Et depuis quelques semaines, les cahiers d’activités pour les sorties au resto, en train ou autres. Autocollants, coloriages,  ma Gommette en est accro et super appliquée, et nous… on peut profiter!

 

Ta meilleure destination vacances avec des minus ? Des endroits à conseiller ?

La meilleure je ne sais pas, mais un petit week-end d’évasion dans un centre aquatique permet de changer d’air, de profiter pleinement de la piscine quand on a une “Petite sirène” à la maison. A quelques petites heures de route seulement, de petites vacances vertes en famille, c’est toujours bon à prendre.

Je ne suis pas adepte des longues vacances pour cause de mal du pays, de Bruxelles pour être tout à fait exacte,  très rapide. Les City-trips ou les week-ends sont donc pour nous une bonne solution. Londres (l’alter-ego), Gand, Bruxelles (!), il ne faut pas forcément partir loin…

 

Qu’as-tu très envie de faire sans en trouver le temps ?

Créer mon propre agenda ! Au graphisme parfait, avec le nombre et le format de pages comme je l’aimerais… Avec des millions de pages de notes pour ne pas avoir 3000 carnets dans mon sac, dans toutes les pièces de la maison, dans mon bureau, aux cours… Des pochettes pour y stocker des trésors, des places de concert, des images trouvées au hasard d’une lecture. Des pochettes surprises en quelque sorte. Des samedis/dimanches aussi grands que des lundis/mardis/mercredis etc.

Un agenda qui me donnerait envie de l’utiliser toute l’année sans craquer en cours d’année pour un format plus grand/pratique/souple/plus ‘mieux’.

Mon agenda c’est un peu (beaucoup) mon carnet de bord, mon journal intime, mon second cerveau. Le premier étant rempli de plein de choses, le second doit pouvoir prendre le relais de façon optimale!

C’est toujours avec une certaine excitation que je me mets en quête du PRÉCIEUX. Mais c’est toujours difficile de ne pas craquer quand arrive le mois de juin.

Mon actuel est le presque-parfait, ne lui manque pas grand chose, si ce n’est un petit peu plus de ‘plus’.

 

Merci Daisy !!

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *