Notre séjour en famille au Club Med Opio…

Pour la naissance de la Missnuscule, comme nous n’avions besoin de rien en matière de matos de puériculture mais que par contre nous manquions cruellement de repos et d’évasion, nous avons demandé en lieu et place d’une liste une petite participation à de futures vacances en famille. Avec les sous récoltés, nous avons choisi de réserver un séjour d’une semaine en all-in au Club Med Opio (4 tridents) début septembre. Cela nous semblait parfait pour allier repos, activités enfants et moments en famille. De plus, nous voulions éviter de prendre l’avion et de doubler le prix du séjour. Enfin, il nous fallait un Club disposant d’une structure d’accueil pour les tout-petits (dès quatre mois). Deux remarques importantes avant de commencer le tour du propriétaire : nous avons eu une semaine de plein soleil, ce qui joue certainement sur le bien-être ressenti et nous sommes partis en septembre pour éviter le monde, nous avons donc eu droit à un Club qui n’était pas rempli ce qui à mon avis change tout. Si vous avez des minus qui ne sont pas en âge d’obligation scolaire, je ne peux que vous conseiller de partir en dehors des congés légaux… Dernière chose, je ne suis pas une habituée du Club et d’ailleurs, avant d’avoir des minus, il ne me serait même pas venu à l’idée de choisir ce type de vacances. Mais, il faut bien reconnaître qu’une fois qu’il y a des minus dans l’aventure (de surcroît des très petits), le Club est un must. C’est parti pour la visite guidée et nos impressions.

club med opio

– Le Club, le cadre, la région. Comme son nom l’indique, le Club Med Opio se situe à Opio, petit village du Sud de la France à quelques kilomètres de Nice et de Cannes (ce qui permet d’y accéder également en avion). Le Club est composé de grands bâtiments pouvant accueillir jusque 1000 personnes, pas spécialement beaux mais comme d’habitude, l’ensemble se fond à la perfection dans le paysage et la nature environnante sans l’enlaidir une seule seconde. Il y a donc plusieurs bâtiments abritant les chambres, le bâtiment central avec les boutiques, les restaurants etc, trois piscines, une oliveraie, des terrains de tennis et autres sports, un parking et des allées ombragées. Je vous reparlerai de tout cela en détails mais voilà pour le portrait général. L’ensemble dégage une impression de calme et est assez luxueux. La région est, quant à elle, un des points forts de ce club puisqu’il y a plein de chouettes endroits à voir : Nice, Cannes, Saint Paul de Vence, le vieil Antibes etc… Et pour les minus, il y a plusieurs plages à quelques minutes de voiture du Club. Nous avons préféré visiter la région par nos propres moyens mais vous pouvez également réserver des excursions (payantes) via le Club.

club med opio

– La chambre. Il y a bien sûr différents types de chambre, vous choisissez celle qui convient à votre composition de ménage, vos goûts et votre portefeuille au moment de la réservation. Nous avions une chambre double pour nous quatre (donc deux adultes et deux enfants) ou plutôt non et c’est là un des gros points forts du séjour, nous avions deux chambres (et non pas une) communicantes séparées par une vraie porte intérieure (et possibilité de rentrer dans chacune via l’extérieur). C’est peut-être un détail pour vous mais pour les parents de minus ça veut dire beaucoup ;-), ça veut dire que nos deux minus avaient leur chambre à eux et donc aussi leur salle de bain et que donc je pouvais aller faire un petit pipi à 6h du matin sans risquer de les réveiller et ça veut dire que le soir nous pouvions lire ou regarder la télé tranquillement dans notre chambre, le pied donc !! Les deux chambres étaient grandes et fonctionnelles : airco, grandes télés, bar, penderies, etc… L’une des salles de bain était équipée d’une douche et l’autre d’une baignoire. Literie au top, on a dormi mieux que des bébés !! Seul bémol, l’une des salles de bain (celle avec douche) était vraiment dans un état pas acceptable pour un 4 tridents !! Pas sale mais robinetterie pas en état du tout du coup quand on ouvrait la douche on aspergeait à peu près toute la pièce !! Je suppose que si nous étions allé réclamer, cela aurait été réglé en quelques heures mais je n’avais pas envie de déménager toutes mes affaires et nous avions l’autre salle de bain (qui elle était magnifique) pour nous laver. Le ménage est fait tous les jours, les essuies fournis en quantité sont changés quand on le demande (la planète dit merci) et des bouteilles d’eau fraîche sont mises à disposition tous les jours.

– Les restaurants. Autant se le dire, on ne va pas au Club Med pour faire régime ça c’est clair puisque tout est à volonté et sous forme de buffet. Buffet petit déjeuner le matin, buffet le midi et buffet le soir. Et si vous avez faim au milieu de tout cela (ou si vous avez raté un des services), il y a un « late breakfast » le matin au bar de la piscine, un goûter avec des crêpes pour les kids et un apéro le soir !! Plusieurs personnes m’avaient dit (et elles avaient raison) que les quatre tridents se démarquaient surtout au niveau de la literie et de la qualité des repas (c’est même ce que m’a expliqué un GO). Et effectivement, j’avais trouvé les repas bons mais pas top dans un deux trident et ici, je reconnais que j’ai été épatée, je ne pensais pas qu’on pouvait faire de la nourriture pour 500 personnes (voire plus) d’une telle qualité. Le matin, moi qui aime les ptis déj, j’étais servie, c’était Byzance : jus, viennoiseries, crêpes et gaufres faits minute, œuf sous toutes ses formes, lard grillé, fruits, laitages, légumes, fromages, plusieurs sortes de pain, céréales…. Le midi et le soir, le buffet propose au moins 6 ou 7 plats différents (+repas minus, pâtes et pizzas qui sont présents tous les soirs) selon le thème de la soirée. Tout est vraiment délicieux et il y a tous les jours du poisson, des plats végétariens, des desserts etc.. Nous avons vraiment tout apprécié sauf les desserts que je trouvais nettement en dessous du reste. Même le foie gras et le saumon servis le soir du « menu de fêtes » étaient à la hauteur. Dernier point positif, que ce soit pour un bébé ou un minus plus grand, quel bonheur de ne devoir s’occuper de rien pendant une semaine, il y a de quoi les nourrir de manière variée et acceptable pour les minus comme pour les parents. Évidemment, toutes les boissons même les alcools forts sont comprise dans le forfait (sauf le vin ne me demandez pas pourquoi je n’en bois pas). C’est toujours étonnant de voir quelqu’un commander des JB coke à 11h du mat’ près de la piscine mais bon…

– Les piscines. Parlons-en justement de ces piscines, centres névralgiques des clubs. Il y en a 3 au Club Med Opio : la principale, la spéciale minus et la zen. En ce qui concerne celle pour les minus, je ne peux pas vous en dire beaucoup : elle est située à côté du mini club et je suppose que c’est là que les minus se rendent quand le club est bondé. Mais notre semaine étant assez calme, le mini club venait se baigner deux fois par jour dans la piscine principale et ils n’ont utilisé celle-là que le samedi je pense. Elle avait l’air tout à fait fonctionnelle et adaptée aux touts-petits. La piscine zen, quant à elle, est comme son nom l’indique une piscine plus calme réservée aux adultes. Il y a un petit bar et elle avait l’air effectivement très reposante. Malheureusement (mais aussi logiquement), elle est très décentrée (dans l’oliveraie) et donc la feignasse que je suis n’a pas eu envie de bouger son popotin jusque là plusieurs jours. C’est donc la piscine principale qui nous a accueillis Magnus et moi pendant tout notre séjour. A la période où nous étions, nous n’avons jamais eu de difficultés à trouver des transats et des parasols et le matin, vers 10h, j’étais même parfois toute seule dans l’eau pour mes longueurs du matin. Elle est grande et très propre mais un peu trop froide selon mes goûts. Le Minus qui est très maigre avait très souvent froid dans l’eau, sa sœur, plus remplumée, ne semblait pas en souffrir (pourtant c’était ses premières fois). La piscine est séparée en deux : une pataugeoire/petite profondeur pour les minus et une partie pour les grands et les vrais nageurs. Tout le monde cohabite dans une plus ou moins grande harmonie sauf le samedi où là j’avoue que ça déborde un peu de minus (et de cris).

club med opio

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2014/12/jhuk.jpg

jhyu.jpg

– Les activités sportives et animations. L’activité numéro un du Club Med Opio, celle qui fait sa réputation apparemment au-delà de nos frontières, c’est le golf (inclus dans le forfait sauf cours particulier of course). Nous n’avons pas testé mais cela avait l’air de satisfaire les pros. Par contre, Magnus a testé tous les jours les cours collectifs de tennis et il était ravi. En ce qui concerne le sport, le Club Opio propose également du trapèze volant (si ça existe Liliane), de l’aquagym dans la piscine principale, un club de fitness et des cours collectifs toute la journée, du ping-pong, du tir à l’arc et l’immanquable pétanque. Pour ce qui est de l’aspect « culturel », des jeux sont évidemment organisés tous les soirs et il en va de même pour les spectacles. Je ne sais pas vous en dire beaucoup car c’est pas trop notre style et que nous avons plutôt fait les asociaux.  Il est également possible de visiter la région comme je vous le disais en intro ou de se faire un soin dans le spa Carita.

– les minus !!! Ben oui, finalement c’est parce que nous en avons que nous avons choisi de partir au Club Med et à Opio plus précisément. Tout le matos bébé est disponible dans la chambre, dans le resto, la biberonnerie ou sur simple demande à la réception : chaise-haute en quantité, repas enfants et bébé (crèmes, compotes, lait, purées, etc), chauffe-biberon, poussette, lit, il y a tout ce qu’il faut sur place. Il y a un restaurant enfant avec horaires et menus adaptés et un corner bébé dans le restaurant principal. Un service de baby-sitting est disponible mais payant. Maintenant, il me reste à vous parler du baby club et du mini club, le gros morceau de cet article puisque c’est l’aspect qui nous a le plus conquis. Le baby club d’abord : là, rien d’exceptionnel, il s’agit d’une bonne crèche avec des puéricultrices formées et enthousiastes. On dépose le minus pour la journée ou quelques heures et c’est payant pour cette tranche d’âge-là (le baby club accueille les minus de 4 mois à 23 mois). C’est même assez cher, nous avons payé un supplément de 300 euros pour la semaine de la Missnuscule au baby-club (par contre elle ne paie pas son séjour). Nous la déposions le matin et la reprenions en milieu d’après-midi pour profiter de la piscine avec elle, un bon compromis entre repos et vacances en famille. Elle ne semblait pas fondamentalement contrariée quand nous la déposions et était en forme au moment des retrouvailles. Comme je vous le disais, rien de bien différent d’une crèche sauf que pendant ce temps-là on a pu se reposer un peu. Pour la tranche d’âge supérieure, les 2 à 4 ans, c’est le Petit Club qui les accueille et c’est également payant (non testé à Opio par faute de progéniture de cet âge). Par contre, je vais vous rabâcher les oreilles avec le mini club où est allé le Minus parce qu’il a adoré et nous aussi !! Accessible à partir de 4 ans et entièrement gratuit, le mini club c’est l’arme absolue du club Med, le top du top en matière d’animations d’enfants (en tous cas quand ils sont une vingtaine comme ce fut le cas pour nous). Moniteurs survitaminés et hyper sympas, encadrement personnalisé, adaptés aux caractères et âges des minus présents (à nouveau sans doute pas possible quand il y a 200 enfants), activités variées et bien pensées, bref, le Minus ne voulait plus les quitter et me demande régulièrement quand on y retourne. Les horaires sont les mêmes que les deux autres structures « minus’, de 9 à 17h en gros, mais vous pouvez, en plus, leur confier vos enfants pour la veillée et le repas du soir (de 19 à 21h). Nous n’avions pas prévu au départ de le remettre le soir mais il avait l’air de s’amuser tellement et était tellement en demande que nous avons craqué quasi tous les jours et cela nous permettait de manger plus tranquillement. Je ne sais pas si toutes les équipes de GO du mini club sont aussi chouettes que celle que nous avons eue mais c’était vraiment top. D’ailleurs, plusieurs mois après, le Minus nous bassine toujours à l’occasion avec son « Le Mini-club ? C’est de la bombe bébé !!  » et c’est en quittant le club qu’il a eu son premier gros chagrin de cœur : il s’était attaché à une des animatrices et au moment du départ, il a eu vraiment dur, retournant cinq fois en arrière en pleurant pour lui faire un câlin !

Bilan de notre séjour : une semaine en famille « mais pas que » où nous avons pu nous reposer et passer du temps avec les minus, dormir dans des chambres bien séparées et manger de très bonnes choses, profiter du soleil et d’un club pas trop rempli, faire du tennis (pour Magnus) et moi nager des kilomètres. Point fort : sans hésiter le mini club et la qualité des buffets. Point faible : le prix bien sûr même si le jeu en vaut la chandelle ! Dernier point faible valable pour tous les clubs Med : l’absence de wifi !! Alors oui, les vacances c’est fait pour se déconnecter mais cela n’empêche pas d’avoir envie de partager quelques photos ou d’envoyer des mails à ses parents pour dire que tout va bien, alors oui c’est relou cette absence de wifi. Ce qui ne nous a pas empêché de surfer mais on a du prendre un abo d’un mois chez Orange !!

Et vous des bons plans vacances avec minus à partager ?

 Tous vos mots et vos likes ont été perdus dans la migration du blog, désolée !
Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
7 Commentaires
  • stephanie
    mars 17, 2015

    J’ai toujours rêvé d’y aller avec la famille, peut-être cet été :). Ça nous fera un grand bien de nous prélasser près de la piscine.

  • Rose Poulette
    mars 20, 2015

    Bonjour! Nous aussi, on adoooore Opio… Cela fait la sixième fois qu’on y va… Agadouadada;-) Très facile et pas très onéreux d’y aller en avion, si on réserve longtemps à l’avance (par rapport au prix complet du séjour;-) On gagne deux jours de voiture;-) . Malheureusement, nos kids sont maintenant en âge scolaire donc les prix sont plus conséquents;-) Donc mon gros conseil, c’est d’y aller avant la première primaire (mai/juin), c’est trop le panard;-) surtout quand on a pas trop d’aide pour les enfants pendant l’année et qu’on a besoin de souffler à deux! C’est vital! Le club med de Vittel n’est « que » 3 tridents mais c’est pas mal non plus! On y a été aussi quelque fois. Que 4h de voiture, parfait pour quelques jours. Bon weekend!

  • alma
    août 23, 2015

    Le sport, le temps que l’on s’accorde, les voyages et la façon dont on prend soin de soi sont la clé du de la forme sans médicaments.

  • client mystere
    juillet 2, 2016

    tout d’abord ,l’incompétence de ce monsieur Massimo Ditta au bureau des excursions ,imbus de lui même !!!se croyant en terrain conquis dans le sud ! désagréable avec la clientèle ! atterrie la par hasard !!!?rien a faire dans ce domaine d’activités ,manque de formation et de logique a faire fuir une clientèle aisé dont il se moque … une animatrice nul ! pas de compétence ,parle très mal l’anglais !! trop jeune ! pas objective !en gros du personnel incompétent au club med d’opio !!!
    sans énoncé le reste … horaire pas étudier et respecté

  • client mystere
    juillet 6, 2016

    faux ! tres bonne équipe

  • chauvinc
    juillet 26, 2017

    Bonjour je viens de lire votre article et je me dis que nous sommes sûrement tombés la mauvaise semaine , le mauvais mois (fin juillet) ou la mauvaise année (2017) car nous sommes actuellement au club med a opio ( que nous avons également exclusivement choisi pour le concept club med et l’encadrement enfants) et…..quelle déception !! J’ai payé la semaine au petit club pour que notre fils de 3 ans se régale et que nous puissions également nous reposer et profiter d’activités en journée. Malheureusement dės le 1er jour de petit club nous l’avons récupéré en larmes le soir. Il nous attendait avec son sac a dos sur les genoux. Lors de la transmission de sa journée (10h -16h) avec un grand sourire , la jeune femme nous a dit que sa journée s’etait bien passée , mais bizarrement quand j’ai demandé des infos sur le repas elle m’a (sur un ton très détendu et souriant) expliqué qu’il n’avait pas mangé, qu’il n’avait pas du aimer…autant vous dire que connaissant l’appetit de notre fils de 3 ans j’ai tiqué vu qu’il se ressert plusieurs fois a la creche et a la maison. Je ne détaillerai pas l’arrivee le 2eme matin aux petit club car nous avons voulu tenter la demi journée (2h le matin) et notre fils qui etait tout d’abord ravi « d’aller voir les copains  » comme il disait c’est mis a pleurer et crier qd nous sommes arrivés vers le petit club en disant  » non pas là » , « non maman je veux pas y aller » alors qu’ il va a la creche en courant chez nous et qu’il nous dit de partir dès qu’il est avec les autres enfants. alors nous avons passer l’heure de 9h a 10h sur le banc en face du petit club a regarder chaque enfant pleurer, etre mal accueilli, tout simplement posés devant une télé ou un homme chantait les chansons d’enfant mais pasnvrai go en chair t en os. Les enfants etaient tous assis sur une banquette seuls sans accompagnant, ni animation, juste les go qui de temps en temps passaient en disant par ex  » ça sert a rien de pleurer Alice, maman reviendra pas » (le tout sur un ton pas franchement reconfortant pour la petite de 2 ans). enfin tout ça pour dire que je me permet de mettre un gros bémol a vos commentaires qui ne sont plus tres actuels. Nous avons décidé de ne pas remettre notre fils au petit club et je compte bien m’entretenir avec le chef du village sur le sujet dans la semaine.

    • Maud
      juillet 26, 2017

      Merci pour vos impressions. Effectivement, je ne sais pas me payer un séjour à Opio tous les ans pour mettre à jour mon article 😉 c’est donc super d’avoir le retour des clients … j’espère que le chef du village pourra prendre en compte vos remarques et rectifier le tir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *