Mes non-résolutions pour 2014 !!

Autant j’adore Noël et tout ce qui tourne autour (y compris l’ambiance un peu cucul), autant, je ne sais pas pourquoi, Nouvel An me laisse de marbre voire m’énerve suprêmement. Heureusement, depuis quelques années, nous avons abandonné les grandes fiesta souvent ratées et noires de monde pour passer une belle soirée avec des amis qui comptent… Voilà du coup que Nouvel An prend une tournure beaucoup plus agréable… Il ne reste plus alors que deux étapes avec lesquelles j’ai un problème : les douze coups de minuit (je ne sais pas pourquoi, ça m’angoisse) et les traditionnelles bonnes résolutions. En général, les bonnes résolutions de mes proches arrivent à m’arracher un sourire (à défaut de croire qu’elles tiendront au-delà de la chandeleur). En ce qui me concerne, par contre, je n’en prends jamais. D’abord parce que j’ai déjà assez de raisons d’être mécontente de moi pour ne pas ajouter la déception de ne pas les avoir tenues très longtemps. Ensuite parce que quand j’ai envie de me lancer un défi, d’affronter mes démons ou de changer mes pires tares, je ne choisis pas une date précise et fixée arbitrairement, je le fais quand j’en ai le temps ou le courage…

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2014/01/thanks-not-laughing-absurdly-new-years-ecard-someecards.jpg

Bref, vous l’aurez compris, je ne vous infligerai pas la liste de ce que je vais changer en 2014. Inversons plutôt l’exercice en faisant l’inventaire de ce que je ne changerai surtout pas, de mes combats perdus d’avance, de mes petits compromis…

En 2014, j’ai décidé de continuer à chanter à tue-tête des chants lyriques allemands pour le plus grand plaisir de mes proches. Mon moment préféré pour ce type de récital : un long trajet en voiture, les passagers sont ravis…

Je me demande si je ne recommencerais pas à fumer… Faut bien avoir un vice quand même non ? Je ne bois pas, je mange sain, je vais finir par devenir chiante à la fin… Et puis, comme ça, mes angoisses permanentes sur la mort et le cancer auront une raison d’être parce que bon là ça devient un peu ridicule…

En 2014, je vais continuer à inviter mes amis régulièrement, tous, même ceux qui ne renvoient jamais l’invitation, ceux qu’il faut harceler pour avoir une date ou ceux qui ne proposent jamais de se voir… Oui, au diable l’amour-propre, moi je les aime et j’aime organiser de grands repas, s’ils n’ont pas envie de venir ils n’avait qu’à choisir comme bonne résolution « ne plus accepter des invitations qui me font chier » ;-)…

Cette année, si mes finances me le permettent, je me propose de dépenser plein d’argent en shopping, d’acheter des fringues que je n’oserai jamais mettre et une dizaine de paires de chaussures, histoire de ne pas changer une équipe qui gagne…

Je pense également que je vais m’obstiner à chercher un travail… Non seulement je commence à m’ennuyer et à me ramollir du cerveau mais un salaire me permettrait aussi de réaliser la non-résolution précédente…

En 2014, le Minus regardera toujours la télé un peu tous les jours même s’il serait mieux devant un livre, mangera des crasses une fois de temps en temps parce que je n’aurai pas le temps ou l’envie de lui préparer à manger et sautera le brossage de dents une fois par semaine pour cause de fainéantise…

2014 sera l’année de la lecture du Voici chez le coiffeur (même si c’est pas bien), du visionnage de nombreuses émissions de téléréalité (ce qui n’aide pas mon cerveau ramolli) et de la non lecture de nombreux livres. Oui, j’adore lire mais je suis trop fatiguée ces années-ci pour lire autrement qu’en vacances…

Après mûres réflexions, j’ai également pris la décision de continuer à cancaner avec mes copines et mes copains (je signale que les mecs sont rarement en reste) : ça ne mange pas de pain, on ne blesse jamais personne et puis qu’est-ce que c’est gai de débriefer le nouveau mec de machin ou le minus de chose qui est tellement parfait…

Durant les douze prochains mois, je pratiquerai certainement la langue de bois lors d’un entretien d’embauche, d’une discussion trop houleuse à mon goût, d’un cadeau qui ne plaît pas ou de toute autre situation ou mentir est une question de survie sociale…

Je projette également de partir en vacances ou au moins en citytrip (même d’une nuit) sans mes minus même s’ils sont petits, même si ça fait de moi une mauvaise mère pour certains et même que je vais aimer ça de passer quelques heures en amoureux avec Magnus ou en adulescente avec mes copines…

En 2014, je vais continuer à exhiber des photos de mes minus sur facebook parce que c’est une question de génération (et que la leur trouvera certainement cela normal), parce que j’aime ça et parce que je le fais toujours avec amour et en veillant à ne pas les montrer dans des « situations dégradantes » ou sur mon profil public…

Je vais également m’emballer, m’enthousiasmer à l’excès, manger trop, être de mauvaise foi, me mettre en colère, oublier les conventions, m’indigner, rire trop fort et être déçue… Et même si l’absurdité et le manque d’efficacité de cette attitude est prouvée depuis longtemps, je vais persister à m’énerver pour des conneries et à accueillir les vrais coups durs comme une princesse…

Cette année, j’organiserai des partenariats avec des marques que j’aime, j’en refuserai d’autres et je mettrai au point des concours même si certains pensent que cela fait de nous, les blogueurs, des « vendus à la pub »…

En 2014, je continuerai à penser que l’avortement est un droit essentiel des femmes (et de leur conjoint), que chacun peut se marier ou adopter un minus avec la personne de son choix, que Dieudonné n’est pas un humoriste brillant mais un dangereux antisémite, que l’euthanasie est un acte d’amour et qu’un gouvernement qui ne s’intéresse aux sans abris qu’au premier frimas n’est pas un gouvernement progressiste…

En 2014, je ne serai pas la meilleure mère du monde, je vais juste essayer d’en être une correcte avec ses faiblesses, ses moments de doute et de découragement, avec sa montagne de linge à repasser et ses amis à voir, avec l’envie de bien faire et la lucidité de parfois renoncer à l’excellence…

En 2014, je vais aimer à perdre la raison mon Magnus, ma famille, mes minus, mes amis et ma liberté !

Et vous ?

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *