40 ans ta mère …

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours imaginé le fait d’avoir quarante ans comme une fatalité, un passage terrifiant qui me ferait basculer du côté des vieux et des chiants, un long tunnel sans lumière tout au bout … Les rides, le manque de tonus, l’aigreur allaient bien sûr accompagner cette lente usure du temps. Pourtant, je suis la première à reconnaître que je vis entourée de femmes de plus de quarante, cinquante, soixante voire septante ans qui sont tout sauf moches et ennuyeuses et que l’âge c’est avant tout ce qu’on en fait. Certes, c’est une philosophie que j’arrive très bien à appliquer aux autres mais dans mon cas, le cap de la quarantaine ça allait être la fin des haricots et des jours heureux.

Bon, et alors quoi finalement ? Je dois vous avouer, presque un an après l’avoir passé (ce cap), que je ne me suis transformée ni en harpie, ni en bobonne et que je vis plutôt très bien mes quarante printemps. En fait, pour vous dire toute la vérité, je ne me suis jamais sentie aussi bien dans mes baskets (enfin si, enceinte, mais ça c’est une autre histoire). D’ici quelques kilos, j’aurai récupéré le poids que je faisais à trente ans (et sans minus), je ne fume plus, je fais du sport trois fois par semaine, je dors bien et je pète la forme, voilà pour l’enveloppe. Premier soulagement … Mais le petit miracle ne s’arrête pas là : fort heureusement, je rentre toujours dans mes baskets, je dis toujours autant de gros mots et mon fils me trouve toujours aussi cool, rapport à la musique que j’écoute.

Et puis surtout, surtout, quand je regarde dans le rétroviseur et me souviens de celle que j’étais il y a une dizaine d’années, je me sens aujourd’hui infiniment plus libre !! Oui, libre ! Malgré les minus et les emplois du temps au couperet, malgré les obligations en tous sens et la course folle des soirs de semaine, malgré les problèmes de grand et le manque d’improvisation, je me sens de plus en plus libre ou sans doute libérée. Libérée du regard des autres (enfin en progrès en tous cas), de la culpabilité, des hypocrisies, des prises de tête à deux balles, des envies de ressembler à x ou y, des jalousies etc …

Bref, vous l’aurez compris, ceci est un message d’espoir à celles qui n’ont pas encore franchi le cap. Quarante, ce n’est pas si terrible que cela et franchement je me sens bien plus en forme à tous points de vue que la plupart de mes ami(e)s plus jeunes, et surtout plus libre !! Maintenant reste à se persuader que cinquante ce sera encore mieux et là, franchement, ce n’est pas encore gagné !!

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
15 Commentaires
  • Nora Val
    mars 15, 2018

    Mais tout à fait d’accord !

  • Laura Schlichter
    mars 15, 2018

    Bouuuuummmmm !! #40Rocks <3

  • Valérie Robic
    mars 15, 2018

    Si si … c’est encore pire (ou mieux plutôt) à 50.
    Par contre arrive le spectre des 60 et là j’avoue que ça m’angoisse un peu.

  • Daniela Dos Passos
    mars 15, 2018

    Hummm pas si facile et beau comme ça non. Ça dépend un peu d’où on se retrouve dans la vie à 40 ans… J’ai difficile en tous les cas…

    • Blog blog y'a quelqu'un
      mars 15, 2018

      Vous avez raison, c’est un témoignage individuel et chacun le vit différemment évidemment. Courage !

  • Florence Bovy
    mars 15, 2018

    Tout à fait !!! #40anssinonrien

  • A Mama's blog
    mars 15, 2018

    Quand je pense qu’à 20 ans, je considérais les quarantenaires comme des vieux schnocks proches de la pension… Cela dit, j’ai l’impression qu’on fait plus jeunes au même âge que la génération qui nous a précédé. Perso, j’étais très sereine à l’aube de mes 40 ans. J’ai ressenti pour la première fois la légitimité de dire merde à ceux et ce qui m’empêchaient d’être moi, d’être bien…

  • Tatiana Caris-Giraldo
    mars 15, 2018

    Moi aussi!

  • Klet Mariette
    mars 16, 2018

    Magnifique !!! Merci Maud !!!

  • Christelle Faniard
    mars 16, 2018

    bon allez tu me rassures, je pense que ça ne va pas changer grand chose mais le fait de dire j’ai bientôt 40 ans ça sonne « vieux » même si ça ne l’est pas. Bon mon avantage, on me donne toujours beaucoup plus jeune (maintenant ça me convient, par contre quand j’étais plus jeune, pas trop)

  • Blog blog y'a quelqu'un
    mars 17, 2018

    Tu seras superbe en quarantenaire!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *