Must-have naissance II : promener le Minus…

Après les indispensables de la liste de naissance liés au repas des minus, nous voilà partis aujourd’hui dans le monde magique des sorties du minus voire du tout petit minus. Encore une fois, il ne s’agit que d’une liste des produits indispensables selon moi pour s’en sortir les premiers mois. Elle est évidemment sujette à discussion et ne reflète que mon expérience. En ce qui concerne les marques présentées, elles sont celles que moi j’ai choisies mais le produit aura tout autant de sens dans une autre gamme.

Trêve de mise en garde, lançons nous tout de suite dans le vif du sujet. Quand on pense « promenade » ou « sortie » avec son minus, le premier article qui vient en tête, la star de la liste de naissance c’est la poussette. Rares sont les couples qui font le pari de se débrouiller sans poussette. Il en existe de toutes les sortes, de toutes les formes et surtout de tous les prix. C’est évidemment la première chose à avoir à l’esprit (avec la sécurité) : quel est votre budget ? la poussette est-elle offerte par un membre de la famille ? ou mise sur la liste ? ou pouvez- vous en récupérer une via une connaissance ? Il faudra aussi réfléchir et choisir en fonction de l’usage que vous comptez en faire : prenez vous les transports en commun ? plutôt ville ou chemin de terre ? long trajet ou transport occasionnel ? Quoi qu’il en soit, je vous conseille de la choisir maniable et légère et repliable facilement (vraiment les systèmes compliqués sont un enfer une fois en situation). Veillez aussi à vérifier qu’elle rentre dans votre coffre de voiture une fois repliée (true story). Et si cela est possible dans votre budget, pourquoi ne pas la choisir un peu funky, en général le simple choix d’une jolie couleur peut égayer la plus classique des poussettes… La plupart des marques proposent des packages avec la poussette (plutôt vers 6 mois), la nacelle et parfois même le siège auto 0+ (que l’on peut fixer aussi sur le châssis de la poussette ce qui évite de réveiller le monstre quand il s’est endormi dans la voiture). Pour ma part, je n’ai jamais utilisé la nacelle pour Minus 1er, nous n’en avons donc pas acheté pour la Missnuscule. Pour cette dernière justement, nous avons la chance de tester la Rolls Royce des poussettes, la star des consultations ONE : la super poussette Xplory de Stokke. Je dois vous avouer que je rêvais de la tester car le design et l’ergonomie de la bête me plaisaient beaucoup. De plus, la marque Stokke est pour moi synonyme de confiance et de qualité, c’était donc le plan idéal.

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/stroller3strokke.jpg

La Xplory de Stokke est une poussette hyper innovante car elle surélève le minus du sol pour lui permettre d’explorer et de profiter pleinement du paysage et de ses parents (de un), pour sauver notre dos en compote (de deux) et pour le tenir éloigné des pots d’échappements (de trois). Nous avons déjà fait un petit tour avec la Missnuscule et c’est un vrai plaisir de ne pas devoir se plier en deux au moindre bruit ou remise de tutte et ce n’est que le début puisque nous ne pouvons pas encore interagir avec elle. C’est également un plaisir au resto de l’avoir à notre hauteur. Cette poussette est utilisable de la naissance (avec la nacelle ou en clipsant un siège auto sur le châssis) à 3 ans. Autres gros points positifs : les deux positions possibles pour l’assise de la poussette, dos ou face à la route et le repose-pied qui permet à minus d’être plus confo pendant les trajets. Le guidon est réglable en hauteur et peut même se mettre à la hauteur du grand frère ou de la grande sœur en le baissant au maximum ce qui leur permet de pousser le petit nouveau de la famille en voyant ce qui se passe devant. La poussette est vendue avec la nacelle (pas obligatoire), un sac shopping à fixer sur le châssis et une capote pluie. De nombreux accessoires sont également disponibles. Pour le moment, nous sommes ravis de son look et des différentes fonctionnalités que nous avons déjà pu tester. Je reviendrai en détails sur les autres caractéristiques de mon bijou sur roues dans un prochain article lorsque nous aurons un peu plus de recul et d’expérience. Dernière chose quand même, le choix des couleurs et des tissus est à tomber par terre #jedisçajedisrien.

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/indexf.jpg

Notre coloris à nous <3

Au niveau des accessoires, en été, l’ombrelle est toujours la bienvenue et en Belgique la protection anti-pluie est obligatoire. Pour le reste, rien d’essentiel, mais souvent les marques proposent des petits accessoires qui facilitent la vie. Dans notre cas, nous avons acheté la petite planche à roulettes qu’on clipse sur la poussette pour pouvoir embarquer le grand frère sur notre embarcation. Quand vous partez en vadrouille, n’oubliez pas non plus de vous munir de tout le matos de survie pour le minus (lange, biberon, tetra etc). Vous pouvez transporter ce petit arsenal dans un sac classique ou opter pour un sac à langer, ce qui n’est pas indispensable mais permet d’avoir aussi un mini matelas pour le change. Stokke propose des sacs à langer assortis à leurs poussettes…

Évidemment, en hiver et quand il fait un peu frisquet, qui dit poussette ou siège auto dit « nid d’ange » ou « chancelière » (c’est la même chose je pense mais on cherche à nous embrouiller ;-)). Souvent, il en existe une dans la marque de votre poussette, assortie au tissu et à la couleur mais vous pouvez également en choisir une d’une autre marque. Faites juste très attention à ce que la chancelière et le système d’attache (les sangles) de la poussette ou du siège soient compatibles avec les « trous » de la chancelière. Contrairement à ce qu’indiquent les fabricants, tout n’est pas compatible avec tout. En ce qui me concerne, j’ai un gros gros faible pour le nid d’ange Oslo de Koeka (pour être honnête j’ai un gros faible pour toute la gamme Koeka) compatible avec la marque maxi cosi par exemple. Il est presque trop beau pour être utilisé, on a peur de le salir, de l’abîmer. Les couleurs disponibles sont topissimes et surtout il est hyper doux et chaud. Nous avons opté pour cette teinte ci :

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/6.jpg

Trop beau non ?

J’espère revenir très vite pour faire un article sur le reste de la gamme Koeka que j’ai hâte de tester, tout est beau et dans des tons doux et des tissus agréables. A très vite donc pour les premiers « pas » de la Missnuscule en Koeka.

Autre option qui a l’avantage de fonctionner avec toutes les poussettes et tous les sièges, le système de couverture emballant le minus chaudement. Je m’explique : au lieu de placer le nid d’ange dans le siège et d’attacher le minus ensuite, c’est le minus lui même qui est tout emmailloté. Nous avons choisi la couverture enveloppante Wrapper Motion de Lodger et je vous la recommande très chaudement. Tout comme les autres Wrappers, la Wrapper Motion s’utilise comme couverture enveloppante (pour la nacelle ou en portage) et tapis de jeu, mais la Wrapper Motion a une troisième fonction : couverture pour le siège-auto ou la poussette. Du velcro permet de former des jambes. Ainsi, la Wrapper Motion s’utilise en toute sécurité dans tous les sièges-autos. Les sangles s’attachent au dessus de la couverture, la fermeture du harnais du siège-auto reste donc toujours visible. De plus, vous pouvez toujours sortir votre minus de son siège-auto lorsqu’il dort sans devoir le réveiller (et ça c’est important ;-)). La Wrapper Motion a gagné un Kind+Jugend Award, un Baby Innovation Award en un red dot design award. Elle est disponible en polaire, en  modèle outdoor et en coton et les couleurs sont top. Je reviendrai en détails sur cette couverture dès que nous aurons eu l’occasion de la tester plus longuement (la Missnuscule n’a que quelques jours, il faut nous laisser le temps).

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/wrapmotion.jpg

Je vous en parle depuis le début de l’article, sortir avec un minus pour peu qu’on se déplace en voiture, nécessite aussi d’investir dans un bon siège auto premier âge. Ce qui doit présider à votre choix, c’est bien sûr la sécurité, lisez donc en détails les spécificités du siège en question et dirigez-vous vers des marques et des sièges qui ont été récompensés. Dernier conseil : lire attentivement le mode d’emploi et d’installation et s’y conformer mot à mot, un siège mal installé est un danger pour le minus. Pour trimballer Mademoiselle la Missnuscule, nous avons opté pour le siège auto 0+ iZI Go de la marque BeSafe. Chaque année, le magazine allemand Auto, Motor und Sport organise un test simulant un accident de voiture pour tester la sécurité des sièges-autos. Ce crash test est mis sur pied en collaboration avec TÜV Süd, l’institut de contrôle allemand. Le 22 septembre 2011, le iZi Go BeSafe a été nommé Test Winner. Avec un adaptateur, vous pourrez facilement le clipser sur la base de la poussette et l’utiliser aussi pour emporter le minus lorsque vous descendez de la voiture. Et pour la fixation dans la voiture elle-même, cela se fait soit avec la ceinture soit en achetant la base isofix BeSafe compatible. Il est léger, ergonomique, design, disponible en plusieurs coloris funky et sa petite capote est hyper pratique. Chez nous, il est adopté. Comme pour les autres produits, je reviendrai dessus dans un prochain article. A noter que c’est le siège choisi officiellement par Stokke pour accompagner sa poussette Xplory.

besafe izi go gen_1.jpg

Une fois le minus devenu plus grand, il vous faudra faire l’acquisition d’un siège auto deuxième âge. A nouveau, c’est la sécurité et les résultats aux crash tests qui guideront certainement votre choix. Veillez aussi à suivre les recommandations de poids ou de taille pour le passage à ce type de siège. Mieux vaut un minus qui râle quelques semaines de plus dans son siège auto de bébé plutôt qu’un enfant installé de manière peu sûre. Les leaders du secteur, qui allient sécurité, design, confort et prix, sont Chicco, Romer et Kiddy.

Quand il est question de sortir le minus, l’alternative à la voiture ou à la poussette, c’est le portage. Quand Minus 1er est né, nous avions essayé les porte-bébés sans être vraiment convaincus. Cette fois-ci, nous nous sommes lancés dans l’aventure du portage physiologique et nous sommes ravis (enfin moi surtout hein Magnus n’a pas encore beaucoup testé). J’ai choisi deux « écharpes de portage » : le Boba Wrap et le Manduca. Commençons par le Boba Wrap. Il s’agit d’une écharpe que l’on peut utiliser dès la naissance, vendue avec un petit sac en tissu bien pratique. Son prix est également un vrai plus (une quarantaine d’euros) car dans le monde du portage, les prix sont souvent très élevés. Elle existe en de nombreuses couleurs très sympas. J’avais très peu de me lancer dans l’utilisation de ce type d’écharpe car j’étais persuadée que je ne serais pas capable de reproduire les nouages, que j’allais m’énerver ou mal mettre le minus. Eh bien que nenni, tout se passe très bien et je n’ai dû potasser la petite vidéo explicative que 5 ou 6 fois avant de savoir le faire toute seule. Au bout de deux semaines d’utilisation, je mets maintenant l’écharpe en quelques secondes et sans suer 😉 ! Une fois équipée, c’est magique, je peux utiliser mes deux mains et c’est un vrai bonheur quand on a un grand de presque 4 ans dont il faut s’occuper en parallèle. Très pratique aussi pour les promenades ou les moments où le bébé pleure beaucoup (elle se calme instantanément). Je n’ai pas encore testé toutes les possibilités (notamment le portage sur le dos) car la Misssnuscule est trop petite mais je reviendrai certainement vous en parler.

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/t.jpg

C’est pas moi hein je ne souris pas aussi grand 😉

Deuxième porte-bébé physiologique que j’ai choisi de tester : le célèbre Manduca. Bien que le Manduca soit utilisable avec un nouveau-né (grâce à un système de réducteur), dans mon cas, j’ai plutôt choisi ce système de portage pour quand la Missnuscule aura quelques mois (dès 4 mois il peut être porté dans la position classique). Le Manduca est, selon moi, à cheval entre le porte bébé et l’écharpe. Il a les avantages de l’écharpe : portage physio dans une position naturelle et douce pour le minus et le dos de ses parents et les avantages du porte- bébé classique puisqu’il n’y a pas de nœuds à apprendre et à refaire à chaque utilisation. Il me semblait donc convenir pour le portage d’un minus un peu plus grand et dans des moments où l’on n’a pas envie de s’encombrer du nouage etc… Je dirais donc que nouveau-né et pour un portage long à la maison je penche pour le Boba mais pour une course rapide ou aller chercher le grand à l’école, dans quelques mois je prendrai le Manduca.

manduca-NewStyle-ecru-w2.jpg

Évidemment quand on veut pratiquer le portage du minus en plein hiver, il faut s’équiper un minimum. Il existe notamment de magnifiques et très pratiques vestes de portage qui permettent à la maman et au minus d’avoir chauds tous les deux. La marque Mamanana fait par exemple de très très belles choses. Je n’ai malheureusement pas pu les tester pour vous car mon budget ne me le permettait pas (plus de 200 euros) mais je pense que c’est vraiment un bon achat.

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/retaille.php_.jpg

Toujours dans l’idée que le minus ne se gèle pas les miches pendant qu’il est lové contre nous, la marque Zoli.fr propose des « capuchons » pour nouveau-né hyper pratique pour les déplacements en écharpe ou même en poussette. Nous en avons un et cela permet à la Missnuscule d’avoir la tête et le cou au chaud et d’être hyper lookée !Le capuchon existe aussi en version bébé et enfant.

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2013/12/capuchon-nouveau-ne.jpg

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *