Des nouvelles des minus…

La Missnuscule passerait sa vie à la piscine. De nos vacances au Camping à Soulac, je retiendrai sa petite voix aiguë qui réclame « la pisciiiiiiiiiiine » à longueur de journée (alors qu’on y allait matin et soir). Avec sa petite bouée « la reine des neiges », elle est « cliché » à souhait mais se débrouille vraiment pas mal pour se déplacer et patauger toute seule pendant des heures. Son frère aime tout autant les activités aquatiques et n’a enfin plus peur de mettre sa tête sous l’eau. Ce déclic lui a permis de progresser à ses cours de natation. Il aura un cours par semaine à partir de septembre et Magnus nourrit l’espoir qu’il sache nager (plus ou moins) fin de l’année scolaire (moi, j’y crois pas trop).

minus 9

Je ne sais plus (ou difficilement) porter le Minus. Malgré son format XXS, il fallait bien que cela arrive un jour. Sa sœur est toujours XXL et cela amuse beaucoup notre pédiatre de les savoir chacun à une extrémité de la courbe de croissance. Moi, je n’accorde plus beaucoup d’importance à tout cela, ils sont tous les deux en bonne santé et évoluent harmonieusement donc tout va bien.

Le Minus est finalement parti à son premier camp scout. Après une année de tergiversations sur le thème de « je l’affronte ou pas cette semaine sans papa et maman », il a décidé en juin que « oui il irait » et n’a plus vacillé depuis ce jour-là. Aucune larme au moment de le déposer et en le récupérant, j’étais ravie d’apprendre qu’il n’avait eu aucun chagrin pendant le séjour. Ils ont marché 8 km, appris à faire la vaisselle, fait des jeux de nuit et j’ai vraiment le sentiment qu’il a gagné en autonomie durant cette semaine. Par contre, dès son retour, ses difficultés à se séparer de moi au moment de la mise au lit ont repris. C’est dur dur de le voir perdre les pédales tous les soirs et c’est fatiguant de passer mon début de soirée dans sa chambre à le calmer plutôt qu’en bas avec les copains ou Magnus mais je sais que cela finira par s’apaiser. Nous en avons discuté calmement dernièrement et lui aussi est à la recherche de solutions. Mais qu’il est long le chemin vers la sérénité et l’indépendance. La Missnuscule est aussi très « maman pot-de-colle », me voilà donc flanquée de deux sangsues, moi qui suis la première à prôner l’autonomie.

En septembre, le Minus fera son entrée en primaire et la Missnuscule délaissera définitivement la crèche pour la première maternelle. Cette perspective ne réjouit ni l’un ni l’autre, c’est vous dire si on essaie de profiter des vacances en sachant que la rentrée risque d’être un peu tendue. On essaie de profiter donc malgré le caractère de cochon de la Miss depuis quelques semaines. Terribel two en plein, opposition en permanence, insolence et crises de colère sont au programme, on déguste. A Soulac d’ailleurs, heureusement que nous avons croisé le chemin d’un Club de Plage Mickey parce que sinon je pense que nous ne revenions pas de vacances en un seul morceau. Ses derniers méfaits en date : accuser son frère de l’œil au beurre noir qu’elle arbore (alors qu’elle sait pertinemment qu’elle se l’est fait en tombant d’un château gonflable), balancer un dvd par la fenêtre sur l’autoroute (oui, véridique) et traiter son grand-père de « caca boudin » pendant quatre jours. Elle est délicieuse !!

minus 12

Pour le moment la Missnuscule aime : Tchoupi (grrrrrrrr la honte, aimer ce ringard de Tchoupi alors que la maison regorge de beaux livres), son grand-frère, ses puéricultrices à la crèche qu’elle réclame même le soir, les pistaches, le dessin et la peinture (mais par tranches de cinq minutes), se promener toute nue et chantonner. Le Minus aime le foot, le foot et le foot (merci l’Euro), les déguisements, Harry Potter, compléter son album Panini, les apéros avec les copains, passer du temps en famille, découvrir de nouveaux jeux de société (comme le Stratégo avec le grand-marrant), les playmobils et sa sœur.

minus 11

Et chez vous, ça pousse les minus ? Rendez-vous à la fin des vacances pour un petit bilan.

Je vous embrasse…

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Commentaires
  • Kidstrotters.be
    juillet 27, 2016

    Merci de nous avoir partagé vos tranches de vie d’été!
    Entre vacances avec les grands-parents, stages, excursions et enfin moments passés à la maison, les Minus grandissent aussi (c’est plus marquant l’été je trouve) et changent! Comme ça fait du bien, ce break nécessaire dans notre course perpétuelle (quoique on court toujours autant avec les stages 9h-16h sans garderie!)
    Chez nous aussi, le moment du coucher est devenu plus difficile pour notre grand KidsTrotter… Malgré les journées intenses, le Rescue night, les granules de Gelsemium, la discussion du soirée et l’histoire, il a du mal à trouver le sommeil. pour l’instant, je lui propose de lire un petit livre seul jusqu’à ce qu’endormissement s’en suive! A suivre!
    Par contre, on a plein de deoubles (et de manquantes aussi) Panini 2016, si ça dit à Minus!
    Bel été à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *