Christmas Spirit (ou pas) …

joyeux

Ah Noël ! Cette douce période faite de cocooning, de minus sages, de cougnous et d’effluves de chocolat chaud… Eh bien, je dois vous l’avouer, pour ma part, j’ai mal à mon image d’Épinal ! J’aime les fêtes de Noël de tout mon cœur mais force est de constater que, comme dans une relation amoureuse pourrie, ces sentiments ne sont pas réciproques. J’ai fait un rapide calcul, sur ces six dernières années, j’ai passé un réveillon dans mon canapé à regarder ma belle-famille et Magnus s’empiffrer de foie gras et de saumon fumé sans pouvoir en digérer une miette, l’année suivante (ou celle d’après, je ne compte plus) nous avons dû décaler la soirée d’agapes de 3 ou 4 jours pour que la traditionnelle gastro me laisse tranquille et il y a trois ans, l’estomac pour une fois en bon état, nous avons eu le plaisir de passer le réveillon et le jour de Noël au service pédiatrique d’un hôpital bruxellois, le Minus ayant trouvé que c’était la saison parfaite pour chuter lourdement dans les escaliers. Cette année ne déroge pas à la règle, le Minus se remet à peine d’une gastro des plus tenaces (qu’il a évidemment partagée avec sa maman et son papa) et nous avons littéralement passé la soirée du 24 les mains dans le vomi (bon appétit). Je vous passe le reste : le sapin tout moche qui perd ses plumes en permanence (et que le Minus a tenu à décorer avec un goût fort particulier), les courses cadeaux faites en deux minutes entre deux poussées de maladie et les appels au pédiatre le 25 matin pour être sûrs qu’il nous déteste à jamais.

Bref, voilà mon « Christmas Spirit » est un peu entamé du coup. Je ne perds pas espoir bien sûr mais je pense que les minus qui ouvrent sagement leurs cadeaux sous un magnifique sapin pendant que les adultes sirotent une petite coupe de champagne c’est pas encore pour cette année. Chez nous, c’est plutôt un concours entre les deux pour savoir lequel déchirera le plus d’emballages cadeaux en 5 minutes et cela sans jeter un regard (ou à peine) aux jouets que ledit emballage contient ! Bien sûr, ils sont petits et bien sûr, ils y reviennent avec plaisir le lendemain pour découvrir tous leurs nouveaux trésors au calme mais quand même cela fait un peu mal au portefeuille de Père Noël toute cette frénésie. Pendant ce temps-là, les grands font ce qu’ils peuvent pour choper un chips qui n’a pas été mâchouillé par la Miss et essaient de se parler au-dessus du brouhaha. Le cougnou ils n’aiment pas, le chocolat chaud non plus, les longs week-end sont pas très famille-famille puisque Magnus bosse non stop au magasin à cette période et en plus, il n’y a pas de neige cette année, bordel !!

Je suis un peu aigrie, non ? Rassurez-vous, cela ne va pas durer et l’année prochaine, je replongerai comme une accroc dans un bon vieux esprit de Noël. Et j’ose espérer que l’année prochaine nos sentiments seront un peu réciproques entre Mr Noël et moi-même. Et pour les soirées au coin du feu, les petits déjeuners au calme, les sapins joliment décorés et le reste, j’attendrai simplement que les minus grandissent.

Je vous souhaite une période de fêtes lumineuse et déjà une bonne nouvelle année !

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
5 Commentaires
  • Blog blog y'a quelqu'un sur Facebook
    décembre 28, 2015

    Merci m’dame ! On y croit !!

  • Rose Marie sur Facebook
    décembre 28, 2015

    Ah Noël et les fêtes à date fixe… un plaie… mais comme toi j’y crois encore… cette année c’est moi qui ai filé ma gastro à tous et le soir du réveillon à 22h j’étais au lit avec mon diablotin et sa bassine! Ouf le 25 ça allait mieux… zut il reste le 31!

  • A Mama's blog sur Facebook
    décembre 28, 2015

    Ach… bon, pour te réconforter, je te raconte le mien pourri pourri? Ah ben, non, suis-je béééte? Tu le connais déjà 🙂 Courage! Next year, better year!

  • Belle Ginette sur Facebook
    décembre 29, 2015

    Tu te rattaperas avec la galette des rois. Mais demande quand même une sans feve hein … on est jamais trop prudent 😉 :-*

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *