Ce n’est qu’un au revoir…

Lundi, la Missnuscule entre à l’école en classe d’accueil… Pour un mois… Puis retour à la crèche pour les deux mois de vacances scolaires… Ce n’est donc pas encore un adieu, juste un au revoir… Un au revoir à ces dames qui s’occupent avec bienveillance de mes minus depuis quelques années. Après le Minus, c’est la Missnuscule qui a usé ses fonds de langes et de culottes sur les petites chaises de cette crèche forestoise… Il me reste donc quelques mois pour m’y faire, pour me préparer à avoir deux grands qui vont à l’école… Parce que oui, la Missnuscule grandit… beaucoup… trop… peut-être… je ne sais pas…

Elle marche, enfin non, elle ne marche jamais, elle court, elle dévore la vie, elle est propre (fini les couches) et elle parle en permanence. Elle voit tout en grand comme d’habitude depuis sa naissance. Cette petite est tout et trop, rien et jamais… Bien sûr, elle apprendra la nuance et la douceur mais pour le moment nous profitons de la tornade de rires, de cris, de spontanéité qu’elle nous offre au quotidien. Au diable le calme et la pondération, ce sera pour plus tard…

colombe 14

Avec le Minus, je voulais toujours voir plus loin, plus grand… Curieuse de le voir grandir et se développer, pressée de retrouver ma liberté, je rêvais toujours d’un coup plus loin… Quand il saura parler, quand on pourra l’amener au resto, quand il pourra aller dormir chez les copains etc… Avec la Missnuscule et avec le Minus aussi maintenant, c’est le mouvement inverse, je freine des quatre fers pour retenir encore un peu de cette petite enfance que j’aime tant. Encore un peu de petites mains serrées, de siestes volées, de mots prononcés de manière rigolote, de tuttes à remettre et de biberon du soir…

colombe 15

C’est sans doute bien égoïste cette envie de bébé, de tout-petit, de les garder encore un peu dans mes jupes alors que je suis la première à prôner l’indépendance et l’épanouissement. Mais quand je regarde la Miss je me rends compte que les deux ne sont pas incompatibles. Elle est à la fois terriblement romantique et dépendante de nous, câline et fusionnelle et en même temps elle vit sa vie et est capable de se barrer une heure sur la plage pour vaquer à ses petites occupations…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bref, lundi, la Missnuscule rentre à l’école… Elle est prête, nous aussi… Elle est impatiente et trépigne de faire son entrée chez les grands… De son côté, son frère m’a avoué hier soir que son entrée en première primaire l’année prochaine l’angoissait et qu’il n’avait aucune envie de devenir un adulte… Et moi, je vois l’échéance des 40 ans se rapprocher de plus en plus… Comme quoi, l’âge est au centre de nos préoccupations ce mois-ci…

Bonne journée….

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
6 Commentaires
  • Blog blog y'a quelqu'un sur Facebook
    mai 24, 2016

    Merci ! oui ça file !! Deux ans et demi vendredi 😉

  • Sandrine Franceschi sur Facebook
    mai 24, 2016

    La mienne est entrée hier à l’école alors je comprends tout à fait.

  • Nora Val sur Facebook
    mai 24, 2016

    Ooh que je te comprends, tout ça semble déjà si loin pour moi et c’est toujours avec beaucoup de nostalgie et d’émotion que j’y repense. Ici ma miss elle redoute sa 2ème primaire l’année prochaine (déjà !?). Elle adore l’école, apprendre mais clairement les devoirs et le cadre plus strict fait tte la différence entre maternelle et primaire. De grandes étapes à venir pour vous <3

  • Alidz Alice Savayan sur Facebook
    mai 24, 2016

    Bonne rentrée à la Miss! Comme le temps passe vite c’est fou, on se dit qu’on doit en profiter, retenir ces instants de tendresse et nous faire des souvenirs pour plus tard et puis on est emportés dans le tourbillon du quotidien et on passe à côté… heureusement pas toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *