Test du restaurant étoilé Pouic Pouic …

22 septembre 2016 3

« Pouic Pouic« , c’est quand même un drôle de nom pour un restaurant, non ? En tous cas, c’est clair, que la référence à ce délicieux petit film des années 60 mettant en scène Louis de Funès, ne passe pas inaperçue. Mais rassurez-vous ce n’est pas de cinéma que je viens vous parler aujourd’hui mais bien de gastronomie et de plaisir de la bouche. Pouic Pouic est donc le nom de l’établissement ouvert par Philippo Santangelo et Frédéric Georges. Le restaurant créé dans le Hainaut en 2005 à La Louvière s’installe à Chapelle-lez-Herlaimont deux ans plus tard. Le succès et la reconnaissance ne se font pas attendre puisqu’en 2005, il est récompensé par un Bib Gourmand du Guide Michelin et entre dans la catégorie des « Espoirs » en 2010. En 2011, c’est le sacre, Pouic Pouic décroche son étoile au célèbre guide !

resto pouic pouic

Vendredi dernier, nous avons eu le bonheur de tester cette jolie adresse du Hainaut. Pendant que la Missnuscule prenait du bon temps chez sa grand-mère paternelle et que le Minus roucoulait chez sa meilleure amie (ou amoureuse, on ne sait pas), nous avons foncé pour ne pas rater l’heure de notre réservation et profiter de quelques heures entre adultes (consentants). Première impression en arrivant : la salle est magnifique, les tables sont espacées pour laisser à chacun le secret de ses confidences de table et la décoration est à la fois simple et stylée. Nous nous sommes immédiatement sentis bien dans cette ambiance feutrée et la vue sur la cuisine et les fourneaux est vraiment très agréable. Rien à cacher, vous pouvez observer le travail du chef et de son second tout au long de la soirée. Le service en salle est discret et prévenant.

restaurant pouic pouic

restaurant pouic pouic

Même si l’accueil et l’atmosphère ont toute leur importance surtout dans un restaurant de ce niveau, je suis bien sûr là pour vous parler avant tout des merveilleuses créations que nous avons eu dans notre assiette. Passons sur les mises en bouche, elles étaient délicieuses mais je n’ai malheureusement pas retenu un seul mot de leur intitulé. Enfin, si, j’ai tout de même un souvenir ému du sablé de parmesan avec céleri saumuré et gelée de pomme verte et de la praline coco-pruneau qui était divine. La dernière mise en bouche misait sur une association fraise-mozzarella et tomates très rafraichissante et originale. Il me faut vous préciser que nous étions particulièrement fatigués ce soir-là, fin de semaine oblige. Cela n’a en rien entaché notre bonheur d’être sur place mais je reconnais que mes indications seront peut-être un peu approximatives, que j’ai oublié de faire des photos de la salle et de la cuisine et que le serveur a du se demander comment il était possible de bailler autant de fois sur une même soirée… Pour la suite du menu, nous nous sommes laissés entraîner par le chef dans une belle balade gourmande qui a débuté par des cannelloni de veau et Saint-Pierre particulièrement réussis. Je ne suis pourtant pas une grande fan dans plats terre et mer mais là, je dois dire que l’association était parfaite.

resto pouic pouic

La deuxième entrée « cardine, champignons et chlorophylle », à base de poisson, ne m’a pas tellement plu. Gros, gros coup de cœur, par contre, pour le plat principal qui m’a vraiment bluffée : « canard, ail noir fermenté du Japon, céleri et myrtilles. Cuisson parfaite et association de saveur originales et réussies.

resto pouic pouic

Je pense que c’est cela qui m’a le plus frappée dans la cuisine de Philippo Santangelo, il prend des risques, sort des sentiers battus et nous étonne. Cela tient sans doute à son parcours : « formé à l’école hôtelière de Fleurus, il se consacre, dans un premier temps, au service en salle.  D’abord maître d’hôtel au restaurant Pouic Pouic installé à l’époque à La Louvière, il se passionne pour la gastronomie et fréquente de grandes tables. En janvier 2009, alors que Pouic Pouic a déménagé à Chapelle-lez-Herlaimont, il reprend la cuisine en main. Autodidacte, il est curieux, passionné mais aussi rigoureux et ambitieux. Très vite, il impose son style. Créatif, il jongle avec les saveurs et ose les associations audacieuses en sublimant le goût original du produit. Philippo n’entre dans aucun carcan et se dit lui-même libre. Il ne cherche pas à caser sa cuisine dans une tendance ou une autre ».

Last but not least, le dessert ! A la carte, il y a une dame blanche que j’ai pu observer de loin dans l’assiette de mes voisins et qui avait l’air juste divine (j’ai une passion pour les dames blanches). Mon dessert n’était pas glacé mais n’en était pas moins délicieux. Il s’agissait d’une création autour de la fraise, de la coco et de la menthe. Une très belle façon de terminer un repas somptueux, en douceur et en fraîcheur. Enfin, la sélection de thé est assez impressionnante et les mignardises qui accompagnent le breuvage chaud sont toutes à tomber.

resto pouic pouic

Du côté des prix, vous avez le choix entre plusieurs menus qui s’échelonnent de 49,50 euros à 95 euros. Alerte bon plan pour ceux d’entre vous qui ont moins de 28 ans (j’espère qu’il y en a quand même) : Pouic Pouic fait partie des restaurateurs proposant des menus « Jeunes Gastronomes » (58 euros tout compris).

Bon appétit !

Pouic Pouic
Rue du Chemin de Fer 57
7160 Chapelle-lez-Herlaimont
Tel: 064 21 31 33

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
3 Commentaires
  • KidsTrotters.be
    septembre 22, 2016

    On y mange divinement bien et ton compte-rendu et tes jolies photos donnent envie d’y retourner!
    Autre bon plan: il passe régulièrement sur Groupon 😉

    • Muriel Lombaerts sur Facebook
      septembre 23, 2016

      @Kids Trotters.be: le Pouic Pouic ne travaille plus avec Groupon. Par contre, le restaurant propsoe des menus « Jeunes gastronomes » (pour les moins de 28 ans) et ponctuellement des formules thématiques avec des menus all-in à prix intéressant. 😉

    • Muriel
      septembre 23, 2016

      @Kids Trotters.be: le Pouic Pouic ne travaille plus avec Groupon. Par contre, le restaurant propsoe des menus « Jeunes gastronomes » (pour les moins de 28 ans) et ponctuellement des formules thématiques avec des menus « all-in » à prix intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *