Lisbonne : une ville idéale pour petits et grands ! (Partie 2)

Voilà, enfin, la seconde partie du récit du voyage du Minus avec ses grands-marrants à Lisbonne. Aujourd’hui, ce sont les visites « spéciales minus » qui sont passées au crible fin par la grande-marrante. Pour ceux qui ont manqué la première partie, elle est là.

Lisbonne avec enfants ? C’est le top !!

A voir à Lisbonne, avec des minus.

Disons d’emblée qu’il y a des touristes avec bébés et enfants de tout âge  dans toute la ville, c’est vraiment frappant. Sans doute que la présence de nombreux espaces verts dont des grands parcs (Parc Eduardo VII, Jardin Botanique, jardin Estrela…) , de promenades piétonnes le long du Tage au Ribeira das Naus ou à Belem tout en racontant les grandes découvertes dans ces lieux d’accostage des caravelles , des elevadors, funiculaires et miradouros aux quatre coins de la ville y contribuent. De même que des musées et espaces , comme nous allons le voir, où les minus trouveront leur bonheur.

Voici, parmi ce que nous avions repéré, les visites *** avec enfants , regroupées par grand quartier et par journée (sans ordre chronologique, on commence par où l’on veut!) :

JOUR 1

BELEM : on y arrive en prenant le tram 15 à la Praça de Figueira et en route pour 40 minutes !

A voir la Tour de Belem, bâtie au début du 16ème siècle pour défendre l’embouchure du Tage. Suite au tremblement de terre de 1755 et au déplacement du cours du fleuve, la tour se trouve aujourd’hui en bord de plage. Les gosses apprécient de partir à l’assaut des étages crénelés avec leurs tours de garde, leurs recoins d’angle où s’asseoir pour s’imaginer en soldatesque en armure , en arbalétrier  et la vue sur l’Océan. Attention y aller tôt, au risque sinon d’en avoir pour des heures de file !

lisbonne-2

Museu dos Coches (Musée des Carrosses) Le minus en attendait beaucoup et d’une certaine manière il a été déçu par le peu de voitures présenté. Bien sûr les carrosses sont beaux, ornés richement avec leur marqueterie, leurs dorures etc..

lisbonne-7

Le Mosteiro dos Jeronimos parcouru un peu vite pour ne pas faire trop long pour le petiot mais grand intérêt de celui-ci pour le cloître et la salle du réfectoire des moines décorée de superbes azulejos jaunes et bleues.

Idem même si notre petit-fils adore les musées, nous n’avons pas pu « savourer » au rythme souhaité les magnifiques collections du milliardaire mécène BERARDO , un musée surtout d’art contemporain avec des Picasso, Mondrian, Miro, Bacon, Polock, De Staël etc.. avec des commentaires très pointus sur les différentes écoles qui ont jalonné l’histoire de l’art au 20 ème siècle.

JOUR 2

Castelo Sao Jorge, ( et éventuellement Mouraria, Graça et Alfama)

On accède au Château St Georges par le vieux tram 28 en bois jaune, à prendre rua da Conceiçao, dans la Baixa. Tram bondé. Attention bien regarder où descendre selon son itinéraire, car une fois montés il n’y a pas moyen de se repérer.

Ou bien par le Miradouro Santa Luzia à prendre rua Augusta Rosa.

Château bâti par les Wisigoths au 5ème si ècle et agrandi par les Maures au 9ème, de quoi brosser une fresque historique adaptée aux petiots. Enceinte extérieur abrite le quartier médiéval.

Le site est un beau terrain de délassement pour les enfants qui profitent d’un grand espace vert et en plus des escaliers vers le chemin de ronde, et du sommet des tours où l’aventure est au bout du rêve. Place d’armes avec vue magnifique.

On redescend par escaliers et ruelles vers le Mosteiro e Claustro de Sao Vicente de Fora, à visiter absolument d’abord parce qu’il offre la plus belle vue sur la ville et le Tage (de loin le plus beau panorama à Lisbonne) et ensuite pour ses azulejos consacrées aux fables de la Fontaine. Ce fut un moment génial pour nous, notre petiot allant de fable en fable, demandant à ce qu’on lui lise chaque résumé et nous obligeant à refaire tout une salle que nous avions omis de parcourir. Il y a 38 azulejos monumentales représentant des fables connues et surtout méconnues, le tout en bleu et blanc comme à Delft.

Un peu plus bas, on rejoint la ville basse, via Mouraria, quartier des pauvres gens anciennement mais aujourd’hui vaste lieu bruyant de commerces et de snacks (autour de la Place Martim Moniz où vous attendent taxis et tuk-tuk et là il faut rester stoïques pour ne pas succomber à la tentation si bien relayée par le minus qui rêve de monter à bord de ces triporteurs améliorés !.

Retour classique par Sé Patriarcal, la cathédrale de Lisbonne que nous n’avons vue que de lion, faute de temps.

JOUR 3

Le long du TAGE et PARC des NaTIONS

Quartier futuriste où s’est tenu l’Expo universelle.

On y arrive par le métro station Oriente. On peut le survoler en télécabine (11à 18H , 6 euros A/R) mais nous n’avons pas pu en profiter à cause d’un orage sur la ville ce jour-là.

Nous sommes là surtout pour l’OCEANARIO et nous ne serons pas déçus ! Ce gigantesque navire imaginaire posé sur l’eau abrite un énorme aquarium avec tous les habitants petits et grands, poissons, méduses, coraux, plantes , éponges , la plupart que nous n’avons jamais pu voir ni même imaginer (des poissons-lunes, des requins, des petits poissons argentés, fluo, zébrés, bleu nuit, des raies géantes etc..) et quatre aquarium par région océanique sur deux niveaux terrestre et marin : personne ne résiste aux deux petites loutres qui se pavanent les quatre fers en l’air sans se soucier des dizaines d’yeux qui les regardent, idem pour les pinguoins. Bref je n’y connaissais rien et n’étais pas attirée par le monde sous-marin et j’ai viré ma cuti devant un tel spectacle. On peut voir de temps en temps par une des fenêtres un employé qui nettoie une roche ou un buisson, d’autres qui observent ou nourrissent et l’on se rend compte de ce qu’il faut de recherches et d’attention, de compétences pour conserver un lieu comme celui-là.

lisbonne avec enfants

Promenade sur l’eau et sur la digue, avec vue sur le Pont Vasco de Gama.

Le Pavillon de la Connaissance sur l’histoire des sciences vaut sûrement le détour mais nous avons estimé que ce ne serait pas compréhensible pour un enfant de 6 ans.

 

JOUR 4

BAIXA, CHIADO et BAIRRO ALTO

Métro Restauradores pour descendre par les deux belles places de Pedro IV ou de Figueira. Places animées, avec de très beaux immeubles 18 et 19ème bien restaurés.

Baixa est pietonnier, c’est le point d’impact principal de l’incendie suite au tremblement de terre de 1755. On a reconstruit selon un plan de rues régulier. Voir l’Arc de la rua Augusta dont on peut atteindre le sommet en ascenseur et s’offrir une belle vue sur la Praça do Commercio***. Elle débouche sur le Tage (escalier qui descend dans l’eau amuse beaucoup les enfants. On s’y est assis au soleil (20 degrés) en ce début novembre)

Lisbonne avec enfants

Il est possible de faire une croisière sur le Tage au départ de Ribeira das Naus , une longue de 2H30 et une courte jusqu’à Belem.

Le Chiado est un quartier très agréable, avec des places arborées, des cafés, des librairies  (quartier de Pessoa), l’elevador de Bica , la Praça Luis de Camoes où a commencé la Révolution des Oeillets .

A voir  le Convento-Museu do Carmo . Nombreux tombeaux sculptés, deux momies, et la vue étrange de sa nef à ciel ouvert.***

lisbonne-6

Nous n’avons pas eu le temps de faire :

Le musée Gulbekian qui nous attirait pourtant beaucoup (métro Sao Sebastiao)

Le quartier des Jardins à Estrela, le musée des Marionettes  et un parcours plus approfondi du Bairro Alto

Le Palacio Fronteira, difficile à trouver semble -t-il mais recommandé par des amis pour ses jardins et azulejos.

Une évidence : nous reviendrons à Lisbonne et ferons une escapade à Sintra !

 

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *