Restaurant Yen : une table vietnamienne authentique…

Disons le tout de suite en préambule de cet article, cela nous évitera des incompréhensions par la suite, la cuisine du Yen n’a rien à voir avec ce que nous imaginons de la cuisine vietnamienne en Belgique. A quelques exceptions près que l’on retrouve plutôt du côté des entrées et des desserts, j’étais en terrain inconnu. Pourtant, cela n’était pas mon premier passage dans un restaurant vietnamien, mais le Yen est à classer dans une autre catégorie : la cuisine fine vietnamienne. Cela fait d’ailleurs 25 ans que les propriétaires (Monsieur Hanh Nguyen, en salle ; Madame Thu Hong Nguyen, en cuisine) mettent en avant dans leur restaurant ixellois les préparations les plus traditionnelles mais aussi les moins connues en Occident.

« Nous n’osions pas proposer des plats plus authentiques, tels que nous les avions connus au Vietnam avant 1975 et l’arrivée du Communisme qui fit fermer les restaurants plus gastronomiques, nous indique Hanh Nguyen. Il nous a fallu du temps pour habituer nos clients à une cuisine plus fine que ce qui était proposé dans les autres restaurants vietnamiens. Ici, nous avons toujours préparé des plats plus raffinés, moins courants, mais aujourd’hui pour nos 25 ans nous avons décidé de proposer une carte beaucoup plus courte faite de plats que l’on ne déguste nulle part ailleurs. En effet, ces préparations, que mon épouse a apprises auprès de grands cuisiniers vietnamiens au début des années 70, ne sont plus connues des cuisiniers vietnamiens actuels. Elles sont très longues à préparer et aujourd’hui plus personne, plus aucun restaurant, n’a le temps pour cela. Il nous a semblé possible actuellement, au bout de 25 ans et avant de prendre notre retraite, de montrer ce qu’était cette authenticité de la cuisine vietnamienne et de prendre le temps de transmettre ses valeurs et son histoire à nos clients. Plus tard, lorsque nous fermerons le restaurant, nous proposerons peut-être des cours pour que la connaissance de ces plats ne se perde pas définitivement. »

C’est cette nouvelle carte que nous sommes allés découvrir samedi soir Magnus et moi. Niveau décor, aucune fioritures, le spectacle et la prouesse sont dans l’assiette. L’histoire aussi et cela se sent quand Monsieur raconte et explique les différents plats. Magnus a pris le menu découverte a 35 euros qui nous a permis de tester toute la palette de goût des différents plats proposés à la carte. Les entrées sont très bonnes mais ressemblent assez fort, j’ai trouvé, à ce que vous pouvez trouver dans un restaurant vietnamien plus classique.

restaurant yen

restaurant yen 5

Par contre, du côté des plats, l’étonnement et l’enthousiasme ont été au rendez-vous. J’avais choisi un bœuf à la flamme sacrée (16,50 €). Un plat typique qui permet au bœuf de cuire dans un bol en terre cuite à la chaleur de l’alcool flambé dans lequel est plongé le bol. Une sauce à base de jus de coco (qui attendri le bœuf) et différents petits légumes complètent le plat. C’est une tuerie intersidérale, j’aurais bien léché le bol s’il n’avait pas été aussi chaud !!

restaurant yen 4

restaurant yen 1

restaurant yen 2

Les plus expérimentés (la préparation demande un peu d’habitude) pourront déguster une fondue de bœuf (40 € pour deux couverts) revisitée par Madame Nguyen qui lui ajoute plusieurs herbes fraîches – dont certaines totalement inconnues chez nous – et de multiples épices. Parallèlement, la courte carte suggère deux grands potages (6 €) à prendre en entrée ou en plat; des crêpes à la vietnamienne (12 €), des poissons et crustacés (scampis à la sauce caramélisée, lotte à l’aneth, poulet au gingembre, …) mais aussi un plat végétarien (aubergine au curry – 15,50 €) variant régulièrement en fonction du marché ou encore, et entre autres, un plat du jour (10,50 €). Pour les desserts, place aux classiques et toujours délicieux beignets de glace (l’œuf du dragon), croustillons et autres lychees.

restaurant yen 3

Verdict : vous l’aurez compris, nous avons été sous le charme de cette cuisine que nous ne connaissions pas. Et ce bœuf à la flamme sacrée m’a donné très envie d’y retourner !!

Restaurant « Yen »

49, rue Lesbroussart – 1050 Bruxelles – TEL 02 649 95 89

Fermé le samedi midi et le dimanche

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
1 Commentaire
  • Vietnam authentique
    octobre 5, 2016

    Tout à l’air vraiment délicieux !! Merci beaucoup pour cette adresse qui donne envie de se déplacer au Vietnam rien que pour sa ! ^^
    Les photos sont très belles avec une bonne qualité et le texte nous fait voyager et nous donne l’eau à la bouche. Merci encore et continuer comme sa !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *