Test resto : Le Jules d’Émilie …

Si depuis quelques années, mes amours, mes sorties, mes cantines sont plutôt, uccloises, saint-gilloises ou forestoises, il fut un temps, pas si lointain j’aime à le penser, où j’habitais à Ixelles et un temps encore un peu plus ancien où j’ai habité à Auderghem. Ramené sur ma vie entière, j’ai passé plus de la moitié de ce côté-là de Bruxelles. Rassurez-vous, je ne me lance pas dans une autobiographie, je vous dis tout cela pour vous expliquer que je connais Le Jules d’Émilie depuis un paquet d’années. Ce resto de quartier situé à Watermael-Boistfort (pas très loin de la place Wiener et de l’ULB) existe depuis douze ans et a connu un changement de propriétaire en 2015. Je n’y étais plus retournée depuis cette passation et j’étais donc ravie d’y amener ma maman luncher un vendredi midi histoire de voir ce qu’il avait dans le ventre.

La décoration et l’atmosphère n’a pas vraiment changée : la salle est petite mais très lumineuse, la terrasse bien que sur le trottoir est très agréable pour les beaux jours et les clients sont un mélange de personnes vivant ou travaillant dans le quartier. Il faut dire que la formule lunch est fort intéressante et draine donc pas mal de monde. En effet, 18 euros pour une entrée, un plat, un café et un petit sucré c’est vraiment, vraiment pas mal surtout que ce n’est pas du spaghetti bolognaise au menu. Un brin plus cher, le menu du marché, que vous pourrez déguster également le soir, offre 2 choix d’entrées (avec des huîtres gratinées pour l’un des choix), un plat imposé et un dessert au choix pour 34 euros. Le jour où nous sommes allés le menu du marché était le suivant : 6 huitres gratinées à l’homardine ou carpaccio de boeuf au pesto, volaille fermière cuisson basse température et mousseline de patates douces, dessert au choix. Les plats à la carte notamment les desserts sont nettement moins intéressants niveau prix.

le jules d'émilie

Tout est fait maison, de la glace au fond de sauce et cela se goûte vraiment dans l’assiette. Les produits sont de saison et choisis avec soin. Nous avons opté pour des Saint-Jacques poêlées aux asperges vertes et beurre blanc à l’homardine pour moi (très bon mais un peu tro salé) et des filets de sole aux asperges également pour ma maman. La dame blanche entièrement homemade que j’ai goûtée en dessert était très bonne et très copieuse et le café gourmand de la madre valait clairement le détour !  La carte n’est pas très longue mais c’est pour la bonne cause, c’est parce que tout est fait maison. A noter, la possibilité de privatiser les lieux le weekend avec ou sans personnel mais également le service traiteur à domicile pour les prives et les entreprise et même les plats à emporter.

le jules d'émilie

le jules d'émilie

le jules d"émilie

le jules d"émilie

Bilan : une adresse qui se maintient tout à fait malgré le changement de propriétaire. Un très bon plan pour luncher si vous êtes dans le quartier sur l’heure du midi ou si vous cherchez un endroit où  amenez un collègue ou un ami.

 

Nous étions invitées pour ce repas.

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
3 Commentaires
  • Blog blog y'a quelqu'un
    août 30, 2017

    Agence Cinna

  • Kim
    septembre 7, 2017

    ça me fait plaisir de vous voir parler de ce restaurant ici, c’est ma cantine depuis des années ! Je me retrouve bien dans votre commentaire sur le café gourmand 😀

  • Emmanuelle Hubert
    septembre 7, 2017

    je confirme c’est top 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *