Blog blog y’a un invité : interview de Noémie, maman, marraine et créatrice de Roupoupouille…

Peux-tu te présenter, toi, tes minus et/ou filleul ?
 
Moi c’est Noémie, j’ai deux super mec de bientôt quatre ans et d’un peu plus d’un an. Ils sont aussi blonds que je suis brune. Et pour parfaire dans le blond, j’ai un filleul qui va avoir 6 ans en Janvier.
Comment définirais-tu la relation qui t’uni à ton filleul ?
Je suis la marraine du fils de ma meilleure amie (on s’est demandé en meilleures amie sur un banc à l’unif de manière très officielle) et elle est la marraine de mon premier garçon (encore une promesse qu’on s’était faite).
Malheureusement nos vies faites de stress, de courses et de combats en tous genre, fait que nous ne pouvons pas nous réunir autant que nous le souhaitons. Cependant nous partageons tous nos anniversaires sans exceptions et je suis toujours très fière de mon filleul quand il vient me montrer son tout dernier dessin ou son tout dernier bricolage ou qu’il vient m’exposer sa toute nouvelle théorie sur le monde ou sur la vie. J’adore lui acheter le cadeau qui fera enrager sa mère et kiffer son père, je trouve sa très drôle. D’ailleurs la dernière arbalète que je lui ai acheté est toujours remisé au fin fond d’une armoire (et pourtant c’est une arbalète spéciale petits enfants). Noah c’est aussi le fournisseur principal de la garde-robe de mes enfants qui passent juste après lui.
Quels sont tes meilleurs achats minus ?
La poubelle Sangénic, si elle puait pas autant, je lui ferait bien des bisous
La poussette Bugaboo, après deux bébés elle fait encore l’affaire mais faudra que je leur dise moi ma manière de penser quand ils m’affirment qu’elle est tout terrain… Tout terrain de rue bien asphaltée oui!
Les chaussons Didoodam (d’une autre mompreneur) Moins chers que ses concurrents mais qui tiennent deux fois plus longtemps la route.
Et tes endroits préférés à Bruxelles pour un stage, un anniversaire ou une sortie avec les minus ?
Pour les stages, ils sont encore trop jeunes pour cibler large, donc pour le moment, multisports ou découvertes en tous genres.
Par contre, le musée des enfants avec son bateau fait plus que l’affaire de mon grand. Le musée du Jouet tout poussiéreux le ravi plus que de raison et ne parlons pas des salles de jeux intérieures ou il est tellement surexcité que plus moyen de l’en déloger.
Sinon quand on a plus d’idées, une pelle, un seau et en avant au parc même s’il pleut, il adore.
Des trucs, des astuces à partager dans ton quotidien de maman ?
Un peu de sucre dans l’eau soigne tous les petits bobos du style un peu mal au ventre, un peu mal au genou, un peu mal on ne sait pas ou. Ca marche tellement bien que dernièrement après m’avoir vu vomir, il est venu m’apporter un verre avec d’eau sucrée. Je l’ai bu sans broncher… J’ai encore vomi après.
Alors la perle, c’est le spray anti-monstres à fabriquer sois-même. Il fait anti-loups en même temps.
Tu es aussi la créatrice de la jolie marque Roupoupouille !! Dis nous tout !! Pourquoi ce projet ? Roupoupouille c’est quoi ? Qu’est-ce que cela apporte à ta vie ? Quels sont les développements que tu prévois ?
Roupoupouille, ça a été et c’est un encore un échappatoire a une vie contraignante avec un boulot stressant et décevant souvent. J’avais envie de créer quelque chose et j’avais envie d’essayer quelque chose de nouveau: la couture. Il fallait encore trouver comment concilier les deux et c’est ma meilleure ami, la mère de mon filleul et la marraine de mon fils qui m’a apporté la solution sur un plateau: une écharpe en forme de triangle qu’elle adore mettre à son fils quand il fait froid ou pour aller skier mais absolument pas adapté à sa taille. J’en ai fait une écharpe brodée et décorative et puis en voyant mon petit dernier souffrant de RGO et bavouillant comme un fou, j’ai eu l’envie d’adapter ces écharpes pour en faire des bavoirs décoratifs et surtout très utiles. Voilà comment Roupoupouille est né. Maintenant je fais partie des mompreneurs, je suis à la recherche constantes de nouveaux marchés créateurs et de boutiques.
Pour le moment, je suis la créatrice, la couturière, la comptable, l’informaticienne, la commerciale une fois les enfants couchés. Roupoupouille tends à se professionnaliser de plus en plus et cela commence tout doucement à devenir possible. Il n’est pas question de délocalisation en Chine, ça serait contraire à tout ce que je veux pour une marque telle que Roupoupouille mais surement dans des centres protégés en Belgique.

http://www.blogblogyaquelquun.be/bbqq1/wp-content/uploads/2014/10/994134_315770418600291_3681840525128470205_n.jpg

10632713_335628959947770_2285217985198736632_n.jpg

Que fais-tu quand tes minus et Roupoupouille t’en laissent le temps ?
Je dors en bavant écroulée sur un bout de canapé ou sur mon lit si j’arrive à l’atteindre, avec toujours un reste de Chipito au coin de la bouche.
Ton resto du moment ?
« La bonne Humeur », la meilleure tablée pour un bon moule/frite bien de chez nous ou alors un bon chinois du « Wok and Roll » vous pouvez y aller avec vos enfants, on les a vaccinés avec les nôtres!
Grand merci !! 
Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *