Le Richmond, le bed and breakfast de Gaëtan Colin

13 juin 2017 2 No tags

Gaëtan Colin. Si, si, vous connaissez ce nom. Ce chef étoilé transforme en succès à peu près tout ce qu’il touche : la brasserie Jaloa (qu’il a remis il y a deux ans), le restaurant De Oude Pastorie repris entre-temps par son frère, Maxime Colin, auquel il s’est associé ou  The Avenue. Son enthousiasme et son énergie semblent inépuisable et depuis un peu plus de trois, il s’est lancé un nouveau défi : le Richmond, le B&B qu’il a ouvert avec sa compagne Isabelle Verjans (animatrice radio sur VivaCité). C’est d’abord pour la maison et le cadre qui l’entoure qu’il a le coup de foudre. L’envie de lever le pied, de s’éloigner de la ville et la vente du Jaloa font le reste : le couple décide de se lancer dans une nouvelle aventure en achetant l’ancienne résidence secondaire de Paul-Henri Spaak, idéalement située en bord de Meuse, à hauteur de Godinne (entre Namur et Dinant). Je connais très mal cette région de Belgique (honte à moi et un peu aux offices de tourisme wallon qui traînent à contacter les blogueurs) et je reconnais que c’est absolument magnifique. Une invitation au calme et à la balade. Et avoir une maison en bord de Meuse, regarder l’eau couler paisiblement depuis la fenêtre pendant le repas, ben, c’est juste parfait !

Le Richmond

Le Richmond

Mais bon, revenons à mes moutons, Isabelle et Gaëtan rachète donc cette magnifique demeure du 18ème siècle (1000 m² je pense) qui a été patiemment rénovée, plus de 15 ans durant, par un couple passionné d’aménagement et de décoration intérieure. Chaque pièce a été pensée et restaurée avec soin afin de préserver l’âme (et certaines traces) de son histoire. Modernisée oui mais tout en gardant son caractère.

Le Richmond

“Le Richmond est une bâtisse vieille de 300 ans. Cette vieille dame élégante a connu plusieurs vies. Elle a servi de relais de poste, de maison de retraite, de demeure à des particuliers et a surtout appartenu pendant plus de 30 ans à l’illustre famille Spaak. Paul Henri Spaak a été plusieurs fois ministre dans des gouvernements belges de 1936 à 1964. 

Le Richmond

Le couple et leur famille habite une partie de la maison, le reste est le territoire du bed and breakfast et de ses invités. Et le jardin !! Ah, le jardin : c’est la pièce maîtresse du puzzle (avec le cadre) !! Le jardin est gigantesque et à la belle saison vous pourrez profiter d’une piscine chauffée et de l’espace pour organiser un barbecue. Des chaises longues  et un plan d’eau invitent au repos, un vrai paradis.

Le Richmond

Le Richmond

Le Richmond

 

Les chambres, au nombre de cinq, sont assez quelconques mais tout à fait confortables. On ne vient pas pour le couchage mais plutôt pour le cadre, qui est absolument superbe comme je vous l’ai déjà dit, ou pour avoir le grand bonheur de voir Gaëtan passer en cuisine et vous préparer le repas du soir.

Le Richmond

Le Richmond

Le Richmond

Le Richmond

Le Richmond

Cette formule est possible à partir de six personnes et sous forme de menu du mois qui change toutes les 5/6 semaines. Nous avons eu l’occasion de tester cette formule et nous avons évidemment vécu un moment tout à fait unique. Goûter les plats d’un chef étoilé après l’avoir vu les préparer dans la cuisine attenante à l’agréable table d’hôte cela n’a pas de prix. Ou plutôt si, c’est 35 euros sans les boissons pour une entrée, un plat et un dessert niveau restaurant gastronomique. Pour vous donner un petit aperçu, voilà l’intitulé des plats que nous avons dégustés (pour le goût, je vous résume le tout, c’était waouw) :

Entrée:
Dos de maquereau mariné avec vinaigrette au café et avocat

Le Richmond

Plat :
Filet bar, mousseline façon « Robuchon », vinaigrette tomate coriandre
asperges vertes, crevettes grises, espuma au jus de veau

Le Richmond

Plateau de fromage

Dessert :
Terre chocolat, ganache chocolat lait, biscuit éponge thé, glace caramel et sirop à l’anis

Le Richmond

Mention spéciale pour la purée façon Joël Robuchon qui était à tomber par terre ainsi que les asperges !! Et le plateau de fromage était de très bonne qualité aussi avec une tomme de Savoie aux fleurs dont je garde un sourire ému.

Pas de panique si vous n’êtes pas assez nombreux pour réserver cette formule, le Richmond est entouré de plein de jolis restaurants qui sauront vous accueillir pour le repas (L’eau Vive notamment).

Le lendemain matin, après une nuit reposante (comprenez sans minus et dans un cadre bucolique), nous avons englouti le petit-déjeuner royal qui attend tous les hôtes du Richmond. Composé de produits régionaux, il est également servi dans la salle à manger commune. Jus frais, œufs, pain, confitures, fruits, granola, gâteaux, charcuterie, tout y est !
Bilan : ne tardez pas à réserver une escapade au Richmond ! Avec quelques amis pour profiter de la cuisine de Gaëtan, avec les minus pour profiter du jardin et des nombreuses activités possibles dans la région (descente de la Lesse en kayak, visite de l’abbaye de Maredsous, les grottes de Dinant la merveilleuse, les jardins d’Annevoie,  l’autrucherie, les fraises à Wépion, la citadelle de Namur, le musée Adolphe Sax, la cathédrale Saint-Aubain, le Domaine des Grottes de Han, le Golf de Rougement, le Château de Modave) ou en amoureux en profitant du calme et des restaurants environnants.

 

A bientôt !

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *