On a testé Virtual Room, notre première expérience de réalité virtuelle !

4 décembre 2017 0 No tags

Cette première expérience de réalité virtuelle aurait du être pour moi ou tout du moins avec moi mais un baby-sitting annulé plus tard me voici coincée à la maison pendant que Magnus et ses amis testent ce nouveau monde. « Injuste » me direz-vous, pas tant que ça, c’est certainement à eux que cela à fait le plus plaisir, ils étaient comme des minus en rentrant !! Je lui passe donc la plume ou plutôt le clavier pour vous raconter en détails son aventure. Mais avant cela, quelques mots plus terre à terre. Ce tout nouveau concept est unique en Belgique et la Virtual Room se trouve au centre-ville. cet escape game en réalité virtuelle est accessible dès 12 ans. Les parties rassemblent de 2 à 4 joueurs mais il y a plusieurs « room » donc vous pouvez venir plus nombreux, vous ne jouerez juste pas dans la même réalité. Les séances durent une heure et coûtent 25€/personne en heures creuses. (Lundi-Vendredi de 10h à 15h30) et 30€/personne en heures pleines. (Lundi-Vendredi de 16h30 à 22h et Samedi-Dimanche toute la journée.).

Magnus, c’est à toi …

 

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance de tester avec 3 amis la toute nouvelle virtual room…

Pour planter le décor, nous sommes donc un petit groupe de 4 copains qui avons découvert les escape room il y a un peu plus d’un an. C’est notre troisième expérience du genre !

Comme chaque fois, nous sommes très excités ! Peut-être encore un peu plus que d’habitude vu que personne d’entre nous n’a encore jamais essayé la réalité virtuelle… Nous avons déjà tous vu des images à la télé, des émissions sur le sujet mais jamais personne n’a mis un casque sur sa tête…

Après quelques brèves explications sur le fonctionnement du jeu, du casque etc. c’est parti pour une petite heure de plaisir virtuel !

Chaque participant se retrouve dans un petit box de 10m² environ. Il suffit de mettre son casque et de prendre deux télécommandes, une pour chaque main… Immédiatement, la magie opère ! On se retrouve dans un univers virtuel, une grande pièce où l’on peut voir ses coéquipiers… Le jeu n’a pas encore commencé mais c’est déjà follement amusant. En appuyant sur le bouton de la télécommande, on fait grossir une boule de couleur dans sa main qu’on peut ensuite jeter où l’on veut dans la pièce… Il ne faut évidemment pas 10 secondes pour qu’on commence à se jeter des boules virtuelles à la figure tout en essayant d’éviter celles qui arrivent droit sur nous…  Cette petite mise en bouche dure quelques minutes, le temps pour le technicien de passer chez chacun vérifier le bon fonctionnement de l’équipement…

Ensuite… ça commence enfin ! La première réaction est juste : Waouw !!! Et on regarde partout autour de soi… Les décors sont fabuleusement beaux ! On se retrouve projeté dans une espèce de donjon plus vrai que nature, éclairé par diverses torches disséminées ça et là et tout à coup on aperçoit ses coéquipiers un étage plus bas ou deux étages plus haut… la sensation est juste incroyable : on est complètement dedans… Pour un de mes coéquipiers, «les sensations procurées sont similaires à l’excitation des premières expériences fortes, comme la plongée ou le saut en parachute. » Personnellement, je n’ai jamais eu qu’une expérience plongée dans une piscine de Club Med et ne sauterai jamais de ma vie en parachute… donc je peux pas comparer ! Mais j’étais excité comme un gosse devant un gros gros cadeau !

Le technicien (ce n’est sans doute pas son titre mais je ne trouve pas de mot adapté) nous avait prévenus : la réalité virtuelle est tellement prenante que plusieurs personnes, voyant une chaise virtuelle dans le décor, ont voulu s’asseoir dessus.. et se sont retrouvées les fesses à terre !:) Les autres décors dans lesquels nous avons pu évoluer – un temple égyptien, la lune, une clairière préhistorique – étaient tout aussi magnifiques et les sensations sont restées tout aussi fortes du début à la fin de l’expérience virtuelle… Quand on déplace un objet et que des petites bêtes commencent à courir dans tous les sens, on se surprend à lever un pied puis l’autre pour les éviter tout en lâchant un petit cri horrifié ! (mais je suis un bon client pour ce genre de trucs!)

Concernant le scénario de cet escape game, c’est sans doute le petit point faible… Par rapport aux deux expériences précédentes, le scénario de cet escape room est clairement plusieurs niveaux en-dessous… On sent que celui-ci n’est qu’un prétexte pour tester la réalité virtuelle, découvrir des décors incroyables… Ici, pas de codes à déchiffrer, de casse-têtes insolubles ! Les énigmes sont assez simples et linéaires : on arrive dans un décor, il y a deux trois actions à mener ( allumer un feu, pousser un objet, tirer à l’arc…) et assez rapidement on se retrouve au niveau suivant.

Cela étant, je dois bien avouer que ce scénario un peu faiblard n’a absolument pas entaché mon enthousiasme à la sortie du jeu !

Pour en avoir discuté avec le ‘technicien’, il s’agit là des premiers niveaux développés pour la virtual room. Toute l’équipe est en train de plancher sur de nouveaux plateaux de jeu, de nouvelles difficultés, etc. Et en fait quand on y pense, les possibilités sont infinies !!! J’ai vraiment hâte de découvrir ce qu’ils nous concocteront dans deux, cinq, dix ans ! Quand on voit l’évolution des jeux vidéos sur les 15 dernières années, ça laisse rêveur…

A noter qu’on garde quand même le côté collaboratif indispensable de l’escape game. Si on ne se parle pas, si on ne communique pas ses découvertes avec les autres, pas moyen d’avancer… Et c’est d’ailleurs assez rigolo. On nous avait prévenus avant de commencer : chaque casque est équipé d’un micro et d’écouteurs et il n’y a donc absolument pas besoin de crier pour se faire entendre et comprendre des autres. Ca c’est la théorie ! Car, en pratique, quand on voit ses coéquipiers à quinze mètres de soi et un gros, gros, gros danger débouler à toute vitesse, ça donne plutôt ça : « Attentiooooooonnnnnn… Làààààà, droit devant !!! PRENEZ LES ARCS A FLECHES ET TIREEEEEZZZZZ !!!!! » (Pour rappel, en vrai, nous sommes tous à 3-4 mètres de distance…:) )

Une dernière chose, assez caractéristique de l’expérience ‘escape room’… On passe évidemment un excellent moment mais ce qui aussi chouette – et qui fait pleinement partie de l’aventure selon moi – c’est le debriefing qui suit la sortie du jeu… On analyse les réactions des uns et des autres (les pires comme les meilleures), on se rejoue les temps forts, les moments d’hésitation, d’incertitude, on partage toutes les émotions ressenties… Bref, on refait le match !

Nous avons donc passé un excellent moment et j’espère y retourner sous peu, dès qu’il y aura des nouveautés… 🙂

 

PS : un petit conseil… allez-y en t-shirt, parce que, mine de rien, ça donne bien chaud !

 

Virtual Room Brussels

16 Rue de l’Escalier
1000 BRUXELLES

Métro :
Gare Centrale (1)(5)

contact@virtual-room.be
+32 2 330 09 61

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *