Test du vélo elliptique Bowflex Max Trainer 7

20 mars 2019 0

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours aimé le sport, viscéralement. Pour sa capacité à nous amener ailleurs, pour ses vertus en termes de détente et de défoulement – comme un sas de décompression entre moi et le monde-, pour avoir le sentiment de se dépasser et bien sûr, les années passant, pour l’aide qu’il apporte dans l’acceptation de soi, dans la réappropriation d’un corps marqué par une ou deux grossesses qui n’est plus tout à fait celui qu’on aime supporte et qu’on connaît. Pour toutes ces raisons et sûrement d’autres encore, je pratique du sport depuis toute petite : en salle, en équipe, beaucoup, à la sauvette, douloureusement ou le sourire aux lèvres. Depuis deux ans, j’ai trouvé mon équilibre avec un abonnement à une salle certes luxueuses mais qui en plus de proposer une piscine offre une très large de gamme de cours collectifs et des horaires d’ouverture très souples. Ce n’est pas le sujet de cet article mais je vous en reparlerai certainement un autre jour.

Bref, à côté de cette pratique hebdomadaire en salle, il me manquait quelque chose pour faire du sport rapidement et à la maison. Vous me direz « enfile tes baskets et va courir », oui c’est vrai mais en dehors du fait que je ne suis pas fanatique du jogging (bien que je le pratique à l’occasion), aller courir cela demande quand même un peu de temps si on espère un résultat et surtout de quitter son domicile et donc de laisser ses enfants seuls. Du temps et du temps sans enfants, deux denrées que vous comme moi nous avons sans doute parfois du mal à trouver. Du coup, quand on m’a proposé de tester un vélo elliptique à domicile, j’ai fait pipi dans ma culotte de joie !! Surtout qu’un simple regard sur la vidéo de démonstration de la bête m’avait permis de comprendre qu’il s’agissait d’un modèle professionnel de très haute gamme. Je me propose donc aujourd’hui de vous faire une présentation du Bowflex Max Trainer 7 puisqu’il s’agit de lui et de vous expliquer pourquoi il m’est très vite devenu indispensable.

Vidéo Bowflex Max Trainer 7

De tous les appareils de cardio que vous pouvez trouver dans une salle, le vélo elliptique est clairement mon préféré et le plus efficace si vous cherchez à perdre du poids. Moins ennuyeux et violent pour les genoux que le tapis de course et beaucoup plus complet que le vélo puisqu’il permet de solliciter le haut du corps également. Il est selon moi comparable en terme d’avantages avec un rameur mais beaucoup plus ludique et moins contraignant pour le dos. Voilà en quelques mots pour le vélo elliptique classique. En ce qui concerne l’entraînement cardiovasculaire vous pouvez choisir de le faire sous forme d’exercices « continus » ou d’exercices fractionnés (dont je veux vous parler aujourd’hui). Les exercices continus impliquent une augmentation lente de la vitesse. Vous montez sur votre vélo et après une courte phase d’échauffement, vous augmentez lentement la cadence jusqu’à une vitesse de croisière que vous tiendrez toute la durée de l’entraînement jusqu’à la phase de récupération à la fin. Cette manière de faire est évidemment super et efficace pour augmenter votre résistance et votre endurance. C’est aussi une très bonne option pour débuter avec ce type de matériel. Le revers de la médaille est que pour avoir un certain résultat (surtout si vous êtes déjà sportif) vous allez devoir passer de longues minutes (une heure pour ma part) sur la machine. L’entraînement fractionné, lui, permet de très gros résultats en très peu de temps. Le principe c’est d’alterner durant l’exercice les moments à haute intensité et les phases de récupération. Cet ajustement de l’intensité augmente et diminue successivement le rythme cardiaque. Ces changements extrêmes d’intensité (sprint et récupération) de même que les exercices qu’ils représentent constituent tout le bénéfice des entraînements fractionnés. En plus, second effet kiss cool, à la fin d’un exercice fractionné intense, le corps a besoin de dépenser de l’énergie supplémentaire pour recréer ses réserves. Ce phénomène s’appelle « after burn effect » ou epoc (excess post exercise oxygen consumption). Dans le langage plus commun on parle de post combustion : en résumé votre corps brûle des calories pendant des heures APRES l’entraînement. Ca a l’air complexe comme concept mais si vous cherchez à perdre du poids ou à augmenter vos performances en vue d’un marathon ou quelque chose du genre, le fractionné va devenir votre meilleur ami.

La force du Bowflex Max Trainer c’est de proposer les deux types d’exercices bien sûr : en continu, avec programme, et fractionné. Et le vrai +++, c’est la formule d’entraînement fractionné proposé par la machine : en 14 minutes, les intervalles de sprint (8 intervalles) de quelques secondes et de récupération (plus long) se succèdent. Le programme est pré enregistré sur la machine et dispose d’un bouton central très facile à lancer. L’affichage est hyper intuitif et une cloche vous annonce quand commencer à sprinter si vous êtes distraits ou que vous n’avez pas le nez sur l’écran. L’appareil vous indique votre vitesse, nombres de calories brûlées par minute, rythme cardiaque, temps restant, etc … Vous pouvez bien sûr à tout moment augmenter ou diminuer la résistance (20 niveaux de résistance) ou stopper l’exercice. Vous pouvez également, et ça c’est vraiment top, encoder 4 profils qui permettra un coaching ciblé. En effet, le max trainer va ajuster les performances à atteindre en fonction de vos résultats antérieurs. La console vous proposera donc au départ votre vitesse cible pour le sprint par exemple. C’est très pratique pour se challenger soi même et parce que chaque membre de la famille  a ses propres résultats. Si le Max Trainer 14 minutes vous semble peu adapté : il existe un autre programme dans l’appareil qui propose la même chose en 7 minutes (pas mal pour débuter) et en 21 minutes (quand je vois mon état après 14 je n’ose pas imaginer). Il existe bien sûr plein d’autres programmes sur la machine (c’est un véritable ordinateur de bord) mais je n’ai pas encore eu l’occasion de tout investiguer et tester.

Il y a encore plein de choses que je veux vous dire sur mon Bowflex (je pourrais en parler des heures) donc je vais tout vous mettre là un peu dans le désordre, vous faites comme chez vous et vous faites le tri ;-).

  • Si vous décidez de craquer pour un Bowflex et d’en installer un chez vous, voici quelques infos sur l’aspect pratique. Le Bowflex Max Trainer 7 n’est pas un petit vélo elliptique léger comme on peut en trouver pour quelques centaines d’euros chez Decathlon ou autre. C’est une machine professionnelle aussi fiable mais également aussi imposante qu’une machine de salle. Il faut donc prévoir un peu d’espace pour l’installer. Si vous habitez un studio ça n’ira pas. Au niveau de la livraison, vous pouvez soit vous la faire livrer montée si elle passe dans vos escaliers etc soit la faire livrer en pièces. Pas de panique, c’est ultra simple à monter et cela prend peu de temps (environ 1H). Elle se branche avec une simple prise. Poids 68 kg.
  • Le bowflex est livré avec une sangle thoracique pour contrôler votre fréquence cardiaque. Il existe également une application gsm super pratique pour suivre vos exploits et gérer vos entraînements.
  • Le prix est de 2200 euros ce qui est un réel budget bien sûr tout dépend l’usage que vous allez en faire mais c’est en tous cas une machine solide et très pro. Il existe des modèles un peu moins cher dans la même gamme Max Trainer.
  • Technologie Bluethooth 4.0

Pour qui est fait le Max Trainer 7 ? Je dirais un peu tout le monde ! La mère ou le père de famille débordé(e) qui a extrêmement peu de temps à consacrer à du sport mais veut du résultat. En trois fois 14 minutes par semaine vous aurez déjà une réelle progression. Le sportif aguerri qui veut une pratique quotidienne, à la maison pour accompagner son sport extérieur. Le sportif de haut niveau qui veut augmenter ses performances. Ici, les ados ont l’air conquis sans doute car c’est une façon ludique de compléter leur sport d’équipe.

J’ai encore pas mal de choses à vous dire sur le Bowflex mais j’ai peur de vous perdre dans un article déjà trop long. Je reviendrai vers vous avec d’autres infos et un test plus long dans un autre article. Et je mettrai des vidéos et des photos sur les réseaux sociaux.

Bonne journée !!

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.