Une semaine en péniche Locaboat …

13 novembre 2017 1 No tags

Récit …

Jour 1 : arrivée en avion à Montpellier depuis Bruxelles. Nous avons choisi ce moyen de locomotion pour ne pas imposer des heures de voiture aux minus (et à nos pauvres oreilles). Nous voyageons donc avec le minimum pour notre semaine mais cela ne posera aucun problème dans les jours à venir – taxi (20 euros) jusqu’à la base de Lattes où nous attend notre péniche Locaboat. Vers 17h nous sommes là, nous remplissons divers documents administratifs, récoltons pas mal d’infos importantes pour notre vie sur le bateau et notre itinéraire. Enfin, nous découvrons notre péniche et Magnus prend pendant une heure son cours d’initiation!! Nous en profitons également pour faire des courses et remplir le frigo. Ensuite resto et dodo à la base ! Demain on prend la route (enfin Le canal) !

Notre pénichette est superbe : elle possède une grande terrasse avec une table qui sert pour tous nos repas et pour occuper les minus pendant la conduite, c’est également sur le toit que se rangent nos vélos. A l’intérieur, c’est grand : trois cabines, chacune avec douche et wc individuel, une pièce à vivre et une cuisine. Franchement nous ne manquons pas d’espace et je trouve cela plutôt grand luxe sauf les lits qui sont un peu courts pour des adultes (de grande taille). Soit, nous ne dormirons pas très bien mais l’aventure en vaut largement la chandelle ! La cuisine est équipée de tout le confort moderne : évier, four, taque au gaz, frigo et vaisselle en quantité. Les salles de bain sont très rudimentaires mais c’est un bateau pas un palace, rien d’étonnant.

Jour 2 : Lattes –> Aigues-Mortes. Réveil à 7h ce matin ni vraiment plus tôt ni vraiment plus tard que d’habitude. Les Minus ont très bien dormis dans leur cabine privée, Magnus et moi nettement moins bien. Qu’importe, après un solide petit déjeuner pris sur notre terrasse, nous prenons le large. Magnus est un peu stressé malgré l’initiation de la veille mais nous formons un sérieux club pour le supporter. Le premier passage d’écluse se passe bien grâce à l’aide des occupants du bateau voisin. C’est ce que nous remarquons tout au long du séjour : Les marins sont super sympas et quand on galère (rarement, surtout pour se parquer) tout le monde aide. Le matin, après une petite heure de navigation nous accostons pour le repas de midi et profitons d’une plage toute proche. Avec nos vélos de location que nous transportons sur le pont c’est très pratique de se déplacer. En fin d’après midi retour sur le bateau pour le gros morceau de navigation de ces jours ci : rejoindre Aigues-Mortes. L’arrivée dans cette ville chargée d’histoire part l’eau est vraiment un moment unique, nous découvrons une autre perspective et une nouvelle façon de voyager. Le « parking » pour les péniches est payant mais la vue que nous avons sur les remparts vaut tout l’or du monde. Les paysages sont superbes, nous avons déjà vus quelques dizaines de flamants roses, d’autres très beaux oiseaux et des chevaux. Passer une partie de la journée sur l’eau, c’est vivre à un autre rythme y compris pour les Minus. C’est plus calme, silencieux et doux … Demain, nous resterons amarrés ici pour profiter des richesses de la région.

Jour 3.  Les Minus se sont levés à 8h (en progrès) et nous avons mieux dormi dans nos petits lits. Ce matin, nous avons sortis les vélos pour nous rendre dans une manade (élevage de chevaux et de taureaux de Camargue) pour une visite à cheval. Magnus et la petite partageaient un cheval avec une selle biplace tandis que le Minus et moi avions tous les deux de grands chevaux. Très sympa !! Ensuite, retour au bateau par une chaleur écrasante. Repas de midi sur notre terrasse privée à l’ombre de notre parasol. La cuisine est petite évidemment mais tout à fait fonctionnelle, j’arrive à préparer des plats simples mais sympas ! Dans l’après-midi, nous sommes allés visiter Aigues-Mortes et nous y avons mangé le soir. La vieille ville est superbe. Pour nous ravitailler, nous faisons des courses petites (vélo oblige) mais chez des petits producteurs, c’est également une autre façon de se nourrir en vacances bien agréable.

Les minus sont quand même très en affaire de voyager sur un bateau. Lorsque nous naviguons, leur grand bonheur c’est quand Magnus les laisse tenir la barre. Sur notre péniche, la navigation est possible depuis un poste sur la terrasse ou depuis l’intérieur en cas de mauvais temps (cela ne nous est pas arrivé). Lorsque nous sommes « à quai », ils passent leur temps à nettoyer le pont à grand renfort d’eau comme de vrais petits mousses ou à nourrir les canards !

https://www.instagram.com/p/BYfMoKfHvro/?taken-by=blogblogyaquelquun

Jour 4 : réveil matinal à Aigues et direction Le Grau du Roi en vélo après le petit déjeuner. Les deux villes se sont dotées d’une très belle promenade cyclable pour se relier. 5km aller et 5 retour sous le cagnard on a eu dur sur la fin… Le Grau est assez vilain mais Les Minus ont pu jouer sur la plage et se goinfrer de moules, ils étaient donc ravis. Vers 16h, nous avons repris notre « route » sur le canal, cela nous manquait déjà ! Je retiens de cette expérience l’impression très agréable que le temps s’écoule autrement … ce soir nous nous sommes amarrés à Gallician après avoir parcouru de beaux paysages … paradis pour les ornithologues que ce canal où les flamands roses, les hérons ou les cygnes se comptent par dizaines…

péniche locaboat

péniche locaboat

Nous ne respectons pas vraiment l’itinéraire que nous avons choisi au départ car nous avons envie de profiter de la région et faisons donc des arrêts plus longs que prévu. Nous n’arriverons donc pas à faire une boucle comme prévu initialement mais cela ne pose aucun problème, nous ferons simplement demi-tour. Nous avons sélectionné ce tronçon du Canal de Rhones à Sètes car il est facile et ne compte quasi pas de passages d’écluse !

Jour 5 : une journée à quai le temps de s’évader quelques heures en train pour découvrir Nîmes qui a évidemment beaucoup plus au Minus avec son passé romain … Voyager en bateau offre une grande liberté de mouvements. Notre itinéraire se dessine au jour le jour et nous ne savons pas à l’avance ce que nous allons faire le surlendemain. Cela me change pas mal, moi qui ai toujours un planning très serré en tête et cela fait beaucoup de bien. Cette escapade improvisée, par exemple à Nîmes, enchante toute la famille. Demain nous amorçons le trajet de retour, nous ferons plusieurs heures de navigation afin de profiter vendredi d’une dernière journée plage avant la remise de la péniche …

Avant notre départ, tout le monde m’avait mis en garde contre les affreux moustiques mangeurs de jambes de petite fille rousse 😉 qui peuplent le Canal du Midi. C’est donc armé jusqu’aux dents que nous nous déplaçons en journée et allons nous coucher le soir. Je ne sais pas si ce sont mes produits anti-moustiques qui sont hyper puissants ou si mes amis ont exagérés mais nous rentrerons sans une seule piqure !

Jour 6 : les minus sont ravis de leur semaine en péniche (ndlr : ils en reparlent d’ailleurs tout le temps). Aujourd’hui nous avons fait une grosse partie du chemin retour cela tombait bien car il n’a pas fait beau. Demain, nous passerons notre dernière journée à la plage du côté de Palavas … on recharge les batteries un max avant le retour !!  Du côté navigation on devient des pros ! Nous nous garons et manœuvrons comme des chefs !

Cela peut paraitre impressionnant au premier abord de conduire un tel engin et le cours d’initiation peut paraitre fort court au départ mais je reconnais que nous nous sommes très vite sentis à l’aise (surtout Magnus). L’itinéraire que nous empruntons est fréquenté mais pas trop ce qui permet également d’avoir toujours assez de place pour manœuvrer ou se croiser. Trouver une place pour s’amarrer le soir est parfois un peu plus compliqué et nous avons souvent du opter pour une emplacement payant mais cela permet de recharger la péniche en eau et en énergie.

Jour 7 : nous avons profité d’une longue et belle journée sur la plage à Palavas. Pour célébrer la fin des vacances comme il se doit, nous avons fait le choix d’une plage privée super agréable que nous avons évidemment rejoint avec nos vélos. Demain, nous nous lèverons bien tôt car nous devons ramener le bateau pour 9h à la base de départ (mais nous ne sommes pas loin). Après, ce sera glandouille dans le village en attendant l’heure de l’avion qui nous ramène à Bruxelles.

Nous avons le cœur gros de rentrer mais la tête remplie de tous les superbes paysages que nous avons croisés. Je me doutais qu’un séjour en péniche serait enchanteur mais la réalité a dépassé les attentes cette fois-ci ! Les minus sont complètement emballés et nous demandent déjà quand nous repartons ! J’avais peur que les tenir tranquilles sur un bateau soit difficile mais pas du tout ! Ce type de séjour est peut-être un peu compliqué avec des tout-petits mais je dirais qu’à partir de trois ans vous pouvez y songer. Ils ont évidemment portés leur gilet de sauvetage quand ils étaient sur la péniche.

péniche locaboat

Si vous cherchez d’autres infos sur notre séjour (prix, infos sur Locaboat, destinations possibles etc), n’hésitez pas à consulter mon autre article sur notre séjour. Et si vous avez encore des questions, je vous attends en commentaires.

 

Bonne journée

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *