Mon expérience Netflix…

15 juillet 2015 0 No tags

Mon expérience Netflix… ou plutôt « notre » expérience Netflix parce que, sur ce coup-là, j’oublie mes deux autres testeurs à savoir Magnus et le Minus. La Missnuscule, quant à elle, n’a participé qu’en mâchouillant la télécommande de l’Apple Tv qui nous permet de regarder les programmes Netflix sur la télévision. Parce que oui, je suis vieux jeu et je n’aime pas regarder un film ou une série sur un ordinateur ou une tablette. Si vous n’êtes pas comme moi, par contre, vous pourrez regarder des films ou des séries partout où vous le voulez et légalement ce qui n’est pas négligeable.

index

Alors Netflix, c’est quoi ? C’est une entreprise américaine qui propose des films, des documentaires, des dessins animés et des séries en flux continu (en streaming pour les cools) sur internet. Entreprise américaine, certes, mais qui diffuse également en Europe sinon je ne vous en parlerais pas aujourd’hui… Ils ont débarqué récemment en Belgique, voilà pourquoi on en a subitement beaucoup entendu parler. Aux États-Unis, leur succès est immense, imaginez, en 2013, un Américain sur trois entre 20 et 50 ans est abonné à ce service. Netflix est compatible sur à peu près tous les supports et propose un catalogue assez impressionnant, je reviendrai sur le contenu de celui-ci. A noter également que Netflix est disponible via Proximus TV. Niveau abonnement, il existe différentes formules (en fonction du nombre d’écrans sur lequel vous voulez pouvoir diffuser le contenu) qui tourne globalement autour de 10 euros ce qui n’est pas franchement exagéré pour avoir accès à une foule de programmes en toute légalité. Netflix fonctionne sur votre réseau wifi donc attention si celui-ci n’est pas au top, votre connexion sera mauvaise également !

Bon et alors, niveau contenu ça donne quoi ? Le gros du morceau (en tous cas de mon point de vue de « serie addict »), ce sont les séries. Des anciennes, des récentes, des américaines, des britanniques, il y en a un peu pour tous les goûts et dans tous les styles. Pour certaines, vous trouverez toutes les saisons, pour d’autres seulement les deux ou trois premières. Je ne comprends pas toujours ce qui préside à ces choix mais je suppose que ce sont des histoires de sous, de droits de diffusion etc… Prenez par exemple une série comme « Downton Abbey », les quatre premières saisons sont disponibles, de quoi se faire déjà pas mal plaisir. Pour Homeland, trois saisons, Prison Beak, la totale, Californication 7 saisons, Docteur House 8 saisons, Gossip girls 6… Évidemment, il y a aussi plein de séries absentes, on ne peut pas tout avoir. Je dirais donc que si vous êtes super à jour point de vue série, que vous avez tout vu, ce n’est pas l’aspect de Netflix qui vous plaira le plus. Par contre, si vous avez pas mal de retard à rattraper ou que vous ne téléchargez pas illégalement alors Netflix est pour vous, vous aurez des heures de visionnage sympa devant vous.

Toujours au rayon « séries », pour moi, la vraie force de Netflix, ce qui me plaît le plus dans leur offre, ce sont leurs séries originales : Orange is the new black (je ne suis pas fan de celle-là mais c’est leur série originale la plus connue en général), House of cards, The Killing, Bloodline et tout récemment la déjà culte Sense8. Pour le pitch de ces petits bijoux, en tous cas, une bonne partie, rendez-vous sur mes derniers articles « série ».

Bloodline-Netflix

netflix-s-sense8-trailer-promises-elaborate-thrills-and-mind-blowing-ideas-from-the-wachow-396954

Au niveau des films, l’offre est un peu plus fade selon moi ou alors c’est parce que j’en regarde de moins en moins et que du coup quand j’en vois un, ça doit être du top niveau. Je connais donc un peu moins leur catalogue cinéma, je ne vais donc pas m’étendre dessus mais vous y trouverez une grosse sélection de films récents et un peu moins dans à peu près tous les styles imaginables. La section « documentaire », par contre, est super bien fournie, ce qui est assez rare pour le souligner, et propose plein de docus intéressants. J’ai envie de voir la plupart ce qui est plutôt bon signe. Les sujets sont hyper variés allant de la vie de Marco Pantani au documentaire animalier en passant par l’industrie du porno ou les jeux vidéos.

Dernier « secteur » Netflix et le deuxième le plus rentable dans la famille Minus, les dessins animés et les films pour enfants. Je dois dire que si on veut éviter Dora et les autres niaiseries pour minus, il est intéressant d’avoir du choix. Attention, je ne dis pas que Netflix ne propose pas de niaiseries pour minus mais au moins ils ne proposent pas que cela (mauvaise nouvelle amis parents, ils n’ont pas Dora mais ils ont cet énervant petit âne Trotro). Il y en a pour tous les goûts et tous les âges. Cela permet donc de craquer un soir et de leur laisser regarder quelques minutes d’une série pas très maligne mais de compenser le lendemain par un Astérix, un Lucky Luke, un Tintin ou un film sympa genre Happy Feet. Le catalogue enfant est vraiment énorme, cela me semblerait difficile de ne pas trouver quelque chose qui plaît à chacun. Seul bémol, certains programmes ne sont disponibles pour le moment qu’en néerlandais ou en anglais, je suppose que cela va s’améliorer avec le temps mais c’est embêtant pour les minus.

Donc, pour résumer, selon moi, Netflix convient parfaitement aux fans de séries et aux familles avec minus. Il vous permet de visionner un catalogue impressionnant en toute légalité et pour une somme modique.

La suite au prochain épisode !!

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *