Alfons Burger à Zaventem …

20 septembre 2017 13 No tags

Je reçois régulièrement des invitations à tester un restaurant. La plupart du temps voire toujours, celles-ci sont valables pour un repas tout compris pour deux personnes. C’est souvent l’occasion pour Magnus et moi de prendre une baby-sitter et de nous évader le temps d’une soirée en découvrant une nouvelle table ou une nouvelle cuisine. Comme nous ne roulons pas sur l’or, cela constitue également le principal de nos sorties restos même s’il m’arrive de tester (et payer) des soirées restos avec lui ou avec des copines. Dans le cas d’Alfons Burger, la grosse différence, que j’ai trouvé fort sympathique, c’est que l’invitation que nous avons reçue à venir tester cette adresse flambant neuve était adressée à toute la famille. Cela peut paraître un détail mais je pense, au contraire, que cela en dit long sur le public cible et l’ambiance du lieu : familial ! Et effectivement, quand nous avons pénétré dans la grande salle stylée un vendredi soir à l’heure où seuls les minus et les poules dinent, les tables étaient remplies de famille en train de passer un bon moment.

Grand salle donc, déco soignée et moderne, ambiance décontractée et service souriant, voilà pour le décor. A la carte, des burgers donc mais pas n’importe lesquels : des burgers préparés et pensés par un grand chef. Le grand chef  en question c’est Roland Debuyst qui s’est notamment illustré dans de grands concours mondiaux en hissant la Belgique sur le podium et, qui plus localement, exploite déjà plusieurs beaux restaurants à Zaventem (Orange, Mariadal) et à Grand-Bigard (Alfons). Après avoir une première fois tâté du burger dans un autre projet (Be Buger), il avait toutefois décidé de lever un peu le pied pour se consacrer à ses autres activités. Mais c’était sans compter sur cette opportunité qui s’offrait à lui, de reprendre un très bel endroit et d’y proposer une offre rare dans la région : des hamburgers accessibles et déclinés de manière gastronomique. 

Passons donc à la carte et la dégustation. Souvent quand on mange dans un restaurant de burgers ont fait l’impasse sur l’entrée pour laisser de la place pour la « bête » qui suit (en tous cas moi je fais comme cela quand je décide d’être raisonnable). Dans le cas d’Alfons Burger, ce serait une énorme erreur car les finger food proposées en entrée (ou tout au long de la journée) sont une tuerie; je retournerais bien juste pour les mini croquettes au fromage que nous avons dévorés pour commencer. Ensuite, vient le roi du menu : le burger, décliné en deux tailles (Regular ou Large) mais aussi en plusieurs versions de pain, de sauce ou d’accord (frites à la graisse de bœuf ou frites de patates douces par exemple). Le menu compte pas moins de 11 burgers différents, tous déclinables en plusieurs versions. L’idée étant de confier la création du 12ème à plusieurs chefs étoilés. « Roland Debuyst ayant fait partie de cette élite, il n’a pas eu de mal à convaincre plusieurs de ses collègues de s’essayer au jeu du burger qui portera le nom du chef deux mois durant. Ainsi, au bout de la première année, les gourmets auront pu goûter 6 burgers « gastronomiques » de grands chefs différents ». Piet Huysentuyt (**) est le premier à s’y coller avec son Buns à l’encre de seiche et marrons fumés. Lard confit et laqué. Salade roquette. Mayonnaise de roquette. Crème d’ail. Sauce Babi Pangang. Tomme de chèvre (17,90 euros). Pour le reste, la liste des burgers possibles et des goûts visités est immense : du brusseleir, des accents italiens, asiatiques, anglais, mexicain, vous aurez sans doute beaucoup de mal à choisir ! Verdict dans l’assiette : les frites sont délicieuses et parfaitement maîtrisées, le bun est parfait (de la Fleur du Pain) et la viande et les autres ingrédients sont de haute qualité. Seul bémol de mon côté, j’avais demandé mon burger saignant et celui-ci est arrivé à point ce qui a eu tendance à gâcher ma dégustation. C’est sans doute une distraction du chef ou du serveur donc insistez bien sur la cuisson de votre viande. Pour les minus, le chef propose un burger ou un filet de poulet à prix tout doux (8 euros) et ça c’est cool. Côté dessert, il y a de quoi faire votre bonheur également (mais pas franchement en version light).

alfons burger

alfons burger

alfons burger

alfons burger

Bref, nous avons passé une super chouette soirée avec les minus. L’ambiance est décontractée et familiale, nous n’avons donc pas eu le sentiment de déranger qui que ce soit lorsque ceux-ci se comportaient comme des animaux. Tout le monde est reparti le ventre plein et le sourire aux lèvres. Je vous recommande cette adresse pour une soirée en famille ou entre potes ! Le restaurant étant ouvert non-stop de 11.30 h à 22 h tous les jours sauf le dimanche. Côté prix, c’est très sage, avec un premier burger à moins de 10 euros. Ensuite, les prix évoluent au gré des produits que l’on retrouve. Le sommet étant atteint par le burger au Wagyu (17,90 en version regular; 25 en version maxi).

Bon appétit !

 

le repas nous était offert ..

ALFONS BURGER

Parklaan 15 (Kerkplein)
1930 Zaventem
Belgique
T +32 (0)2 828 50 30

Maud Rendez-vous sur Hellocoton !
13 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *